Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

BEPC 2018: Des dispositions pour le bon déroulement à Bouaké

Publié le mardi 12 juin 2018  |  AIP
BEPC
© Autre presse par DR
BEPC 2018: Des dispositions pour le bon déroulement à Bouaké


Les épreuves écrites du BEPC ont démarré dans la sérénité, mardi, à Bouaké, avec des dispositions nécessaires pour le bon déroulement.

En application des instructions du ministère de l’éducation nationale relatives à la lutte contre la tricherie, les candidats sont fouillés à l’entrée des centres d’examen pour s’assurer qu’ils n’ont pas en leur possession des téléphones portables. Ceux qui en ont, sont priés de s’en débarrasser avant d’accéder au centre.

«S’ils ont le portable sur eux, on les met dehors, on ne négocie pas pour cela», a déclaré le directeur régional de l’éducation nationale (DREN) de Bouaké 1, Pongatié Abraham Sanogo, à l’ouverture des épreuves.

Par ailleurs, des innovations relatives à la présentation de la copie d’examen concourant à la lutte contre la tricherie, sont appliquées.

«Nous sommes là pour vous encourager et dire que tout le Gbêkê compte sur vous pour que le taux d’admission soit élevé», a adressé la secrétaire générale de la préfecture, préfet par intérim du département de Bouaké, Mme Loboué Née Michèle Hortense Amani, aux candidats après l’ouverture officielle des épreuves au collège Saint-Viateur.

Au total, 22.044 candidats dont 1589 pour le test d’or composent dans 32 centres dans les deux directions régionales de Gbêkê.

(AIP)

nbf/fmo
Commentaires


Comment