Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Côte d’Ivoire/ Le service rouvert au guichet unique automobile d’Abidjan

Publié le mercredi 13 juin 2018  |  AIP
Le
© Autre presse par DR
Le service rouvert au guichet unique automobile d’Abidjan
Lundi 12 juin 2018. Abidjan. le ministre des Transports, Amadou Koné a constaté la reprise effective des services du Guichet unique automobile.


Abidjan, 12 juin (AIP) - Le service informatique au guichet unique a rouvert, lundi, après une période de fermeture suite à la crise du scandale de la fraude dans l’immatriculation des véhicules.

«Nous sommes heureux ce jour et nous redémarrons les activités avec le système informatique », a annoncé le Directeur général par intérieur du guichet unique, colonel Téa Pascal, lors d’une visite des lieux par le ministre des Transports, Amadou Koné.

Il a précisé que le traitement des dossiers se passait jusque-là de façon manuelle.

«Les activités étaient à l’arrêt. Le système informatique était bloqué ainsi que l’internet. Cela a été un peu difficile car lorsqu’on est à l’informatique et on passe au manuel, le rythme de travail devient lent. A notre prise de fonction, nous avons remobilisé les agents qui étaient dans l’inquiétude », a expliqué le DG par intérim.

Le ministre Amadou Koné a, pour sa part, souligné qu’il s’agissait pour le Gouvernement de mettre très rapidement en place une stratégie pour la reprise des activités tout en présentant ses excuses à tous les opérateurs les désagréments.

Le ministre a souhaité que des dispositions soient prises pour numériser les archives.

Cette affaire étant aux mains de la Justice et des Douanes, le ministre a appelé à la retenue notamment quant à la diffusion de l’identité des personnes concernées par la fraude, comme cela a pu être le cas avec les noms des personnalités qui ont circulé sur la toile depuis le début de cette crise.

En effet, a-t-il souligné, au nombre des personnes impliquées se trouvent des personnes elles même victimes. Il a d’ailleurs fait savoir que plusieurs des personnes mises en cause ont commencé à se mettre en règle auprès des services des Douanes.

«Je voulais appeler tout le monde à la retenue. Faisons confiance à la justice. Ne livrons pas tout le monde à la vindicte populaire. Les Douanes et la justice continuent leurs investigations afin de faire éclater la vérité et démanteler les réseaux qui existent afin que ceux qui se sont rendus coupables de ces actes soient sanctionnés », a exhorté le ministre Amadou Koné.

Depuis l’éclatement de l’affaire, ce sont 1000 véhicules qui sont traités en immatriculation et plusieurs centaines pris en charge à différents niveaux du processus.

(AIP)

bsp/fmo
Commentaires


Comment