Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Diplomatie
Article
Diplomatie

Un partenariat signé entre la Côte d’Ivoire et le GIZ pour un appui à la Formation professionnelle

Publié le mercredi 13 juin 2018  |  AIP
Politique:
© Abidjan.net par Atapointe
Politique: Touré Mamadou, jeune cadre du RHDP anime une conférence de presse
Mardi 22 Juillet 2014. Abidjan. Suite à la sortie du député KKB contre les actions du Président Ouattara et le RHDP, Touré Mamadou, jeune cadre du RHDP a animé conférence de presse. Il avait à ses cotés des parlementaires issues du PDCI et du RDR.


Abidjan - Un partenariat (aide-mémoire) a été signé mercredi, à Abidjan, entre la Côte d’Ivoire et l’Agence Allemande pour la Coopération Internationale (GIZ), sur le projet de coopération pour un appui à la Formation professionnelle dans les domaines des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique.

« Je me réjouis donc de la signature de cet Aide-mémoire qui marque un pas significatif vers la conclusion prochaine d’un accord spécifique dans le domaine des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique. Cette signature augure de perspectives meilleures qui permettront, à n’en point douter, de revitaliser le partenariat en matière de Formation professionnelle amorcé entre la république de Côte d’Ivoire et la république Fédérale d’Allemagne », a indiqué le Secrétaire d’Etat chargé de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle, Mamadou Touré.

M. Touré a assuré de sa disponibilité et son engagement à accompagner ce processus qui contribuera à doter la Côte d’Ivoire de « ressources humaines de qualité pour son émergence».

Quant au directeur Résident de la GIZ, Michaël Dreyer, il a signifié que l’appui à travers ce projet va porter sur trois axes à savoir la Formation professionnelle initiale et continue, la structuration du dialogue entre l’entreprenariat du secteur énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique et les établissements ainsi que les Petites et moyennes entreprises (PME) dans le développement du marché.

« Je souhaite au futur, que ce projet fasse de grandes propositions importantes au développement du secteur de la formation professionnelles et aussi au développement d’énergies renouvelables », a-t-il dit.

La mise en œuvre de ce projet est prévu pour le dernier trimestre de 2018. Ce cadre de coopération s’inscrit en droite ligne avec l’Accord-cadre de coopération économique et technique conclu entre les deux pays, il y a de cela 43 ans.

ena/fmo
Commentaires


Comment