Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Aïd-el-fitr : Des musulmans de Séguéla exhortés au renforcement de la cohésion sociale

Publié le samedi 16 juin 2018  |  AIP


Séguéla– Réunis sur le boulevard Alassane Ouattara, la plus grande artère traversant la ville de Séguéla du Nord au Sud, près de 2 000 fidèles musulmans ont été conviés par l’imam de la grande mosquée, El hadj Bakayoko Aboubacar, au renforcement de la cohésion sociale sans quoi aucun développement durable ne peut s’accomplir, a relevé l’AIP, au cours de la célébration, vendredi, de l’Aïd-el-fitr par une partie de cette communauté religieuse.

Pour le guide religieux qui a officié la prière avant de procéder à la ‘’Katouba’’, bénédictions qui font suite à la prière, il faut que les fidèles musulmans prient pour les autorités politiques ainsi que les autres couches de la société afin de parvenir à l’émergence tant souhaitée, dans des conditions idoines.

Aux élus présents, à savoir le maire Diomandé Lassina et le sénateur Bakayoko Vaflaly, l’imam a, en compagnie de membres des trois grandes familles qui détiennent le pouvoir religieux, à savoir les Binaté, les Timité et les Bakayoko, également fait des bénédictions pour que ceux-ci puissent accomplir leurs mandats sans anicroche, pour le bonheur des populations.

Après donc les allochtones et les allogènes qui ont célébré l’Aïd-el-fitr jeudi, conformément à la recommandation du Conseil supérieur des imams (COSIM) et du Conseil des imams sunnites (CODIS), les fidèles musulmans autochtones de Séguéla ont fêté vendredi, aux motifs qu’ils n’auraient pas aperçu le croissant lunaire mercredi et qu’ils auraient été informés tardivement, rappelle-t-on.

kkp/fmo
Commentaires


Comment