Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Afrique
Article
Afrique

Ouverture à Abidjan de la 8è réunion du Comité directeur du Forum des inspecteurs généraux d’État d’Afrique

Publié le vendredi 22 juin 2018  |  APA
Ouverture
© APA par Saliou AMAH
Ouverture à Abidjan de la 8è réunion du Comité directeur du Forum des inspecteurs généraux d’État d’Afrique
Abidjan le 22 Juin 2018. La 8è réunion du Comité directeur du Forum des inspecteurs généraux d’État et des institutions assimilées d’Afrique (FIGE) s’est ouverte vendredi à l’auditorium de la Primature à Abidjan autour du thème « Quelle inspection générale d’État pour la promotion de la bonne gouvernance ? »,présidée par le vice-président de la Côte d`Ivoire, Daniel Kablan Duncan


APA - La 8è réunion du Comité directeur du Forum des inspecteurs généraux d’État et des institutions assimilées d’Afrique (FIGE) s’est ouverte vendredi à l’auditorium de la Primature à Abidjan autour du thème « Quelle inspection générale d’État pour la promotion de la bonne gouvernance ? ».

Cette réunion, présidée par le vice-président de la Côte d’Ivoire, Daniel Kablan Duncan, représentant le chef de l’Etat ivoirien Alassane Ouattara, était couplée avec le 5è Colloque international du FIGE, qui se déroule du 22 au 23 juin 2018.

M. Duncan s’est félicité de la tenue de ce colloque qui vise à « renforcer l’efficacité des inspections générales et des institutions assimilées d’Afrique dans leur rôle d’organe supérieur en charge du contrôle interne et de l’audit interne, contribuant à la bonne gouvernance ».

Il a invité l’organisation, à travers les réflexions, à promouvoir « la culture de la responsabilité et de la redevabilité ainsi que les actes liés à la bonne gouvernance dans tous les domaines » au niveau des agents de l’Etat, des Établissements publics nationaux (EPN) et des structures privées recevant les ressources de l’Etat.

L’Inspecteur général d’État de Côte d’Ivoire, Théophile Ahoua N’Doli, président du Comité directeur du FIGE, a estimé que la question de la bonne gouvernance doit constituer pour les pays africains, assaillis par les besoins vitaux des populations, à la fois «une priorité et un enjeu de développement».

Ce colloque, insinuera-t-il, a pour but «d’ouvrir la réflexion sur les mesures essentielles ou les réformes nécessaires à mettre en œuvre en vue de la refonte ou du réaménagement du cadre institutionnel du fonctionnement et des missions des Inspections générales d’Etat (IGE) ».

Les échanges et partages d’idées des participants devraient permettre la capitalisation des expériences, en vue de contribuer à la recherche de solutions pour surmonter les difficultés et les dysfonctionnements qui constituent des freins au développement des pays africains.

Pour assurer la bonne gouvernance, l’Etat de Côte d’Ivoire a transformé la Chambre des comptes en une Cour des comptes, et crée la Haute autorité pour la bonne gouvernance en charge notamment de la lutte contre l’enrichissement illicite et la corruption.

Le Forum des inspecteurs généraux d’État et des institutions assimilées d’Afrique (FIGE) a 12 ans d’existence. Il a été créé en février 2006 à Djibouti et comprend aujourd’hui 24 Etats membres. La Côte d’Ivoire a adhéré en 2012 à cette organisation qui se veut une plate-forme de promotion de la bonne gouvernance.

AP/ls/APA
Commentaires


Comment