Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Pluies diluviennes : La Ministre Mariatou Koné à Guiberoua pour exprimer la compassion du Gouvernement aux parents de la petite Grâce

Publié le mardi 26 juin 2018  |  Ministères
Pluies
© Ministères par DR
Pluies diluviennes : La Ministre Mariatou Koné à Guiberoua pour exprimer la compassion du Gouvernement aux parents de la petite Grâce
Dimanche 24 juin 2018. Guibéroua (Bilahio). La Ministre Mariatou Koné s`est rendue ce dimanche dans le village de Bilahio situé dans la sous préfecture de Guibéroua pour exprimer la compassion de l`Etat de Côte d`Ivoire à la famille de Kacou Grâce, 6 ans, qui n`a pas survécu lors de l`effondrement de leur habitation suites aux récentes pluies diluviennes.


Kacou Grâce, 6 ans n’a pas survécu lors de l’effondrement de leur habitation suites aux récentes pluies diluviennes.

La Ministre Mariatou Koné s’est rendue sur les lieux du drame, le dimanche 24 juin 2018 dans le village de Bilahio situé dans la sous préfecture de Guibéroua pour exprimer la compassion de l’Etat de Côte d’Ivoire à la famille éplorée.
La Ministre en charge de la solidarité a au nom du Chef de l’Etat, Son Excellence le Président Alassane Ouattara remis une enveloppe symbolique de 1 million de franc CFA et la somme de 100.000 FCA pour soutenir les blessés (un petit garçon de deux ans et la tutrice de l’enfant décédé).

La Ministre Mariatou Koné était accompagnée à cette étape du Préfet Al Assana Sanogo de la région du Goh, de l’honorable Dogo Logboh Belmonde, du Président du Conseil Régional, Monsieur Djedje Bagnon.
Apres Guiberoua, la Ministre en charge de la Solidarité a mis le cap sur Tiassalé ou elle n’y est pas allée par quatre chemins pour dénoncer l’attitude des récalcitrants qui bravent les consignes de sécurité du Gouvernement et qui se maintiennent toujours dans les zones à risque. Et ce, au péril de leur vie.
« Le Gouvernement ne viendra plus dire « yako » à la même période de l’année aux mêmes personnes. Les constructions anarchiques, surtout celles des zones à risques seront détruites. »

En effet selon le bilan dressé par Jules Gouessé, Préfet du Département de Tiassalé, 1400 personnes habitent encore les quartiers à risque dans la commune de Tiassalé. Comme conséquences 164 victimes ont été enregistrés dont Glassiognon Fidele 32 ans, qui a perdu la vie en voulant secourir un vieillard de 75 ans perché sur un toit du fait des fortes précipitations. A la famille de ce dernier, la Ministre a remis symboliquement une enveloppe de un million de francs cfa.

Cependant, en réponse à l’indiscipline de certains, le Gouvernement ne compte plus rester les bras croisés. D’où la mise en garde de la Ministre. « L’année dernière, pratiquement à la même période, Tiassalé avait enregistré trois décès du fait des fortes pluies. Le Gouvernement avait symboliquement remis un appui au relogement en vue de libérer les zones à risques. Cette année encore, ce sont les mêmes visages. Les mêmes personnes qui ont reçu les aides de l’Etat l’année dernière. C’est dire que vous voulez défier la mort.» a regretté la Ministre. C’est pourquoi encourage t- elle les populations à libérer les zones à risque. « Quittez les zones à risques pour préserver vos vies » a-t-elle insisté.
A N’douci, dernière étape de ce voyage, la Ministre Mariatou Koné à promis aux résidents de cette cité qui souffre d’infrastructure de drainage des eaux, un appui de l’Etat. Du fait des fortes pluies, cette localité a enregistré 188 sinistrés. Fort heureusement, aucune perte en vie humaine.

La compassion du Gouvernement aux populations de Tiassalé et de N’Douci a été aussi traduite par un important don en vivres et non vivres composés de riz, d’huile, de savon, de pates alimentaires, …. de seaux, de savons, de natte, de bottes…
Commentaires


Comment