Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Après les inondations- Bataille pour le contrôle des victimes, le porte-parole désigné par la mairie désavoué devant la Première Dame

Publié le mardi 26 juin 2018  |  Pôle Afrique
Visite
© Abidjan.net par David Zamblé
Visite de la Première Dame au centre d`accueil pour sinistrés de l`IEP Kouadio Assahouré
Lundi 25 juin 2018. Riviera les Rosiers Programme 3. La Première Dame visite le site d`accueil pour les sinistrés de la pluie diluvienne de l`IEP Kouadio Assahouré


Le site abritant les sinistrés de la pluie au groupe scolaire Assahoré Kouadio de la Riviera Palmeraie, programme 3 les Rosiers à Abidjan a connu une ambiance particulière ce 25 juin 2018. Le porte parole des victimes désigné par les services du maire N’Gouan Aka Mathias a été débouté, en présence de Dominique Ouattara venue faire des dons. Pôleafrique.info a creusé.

La scène est peu ordinaire pour ne pas la souligner. C’est à des échauffourées que le public de la Palmeraie programme 3 a assisté ce lundi 25 juin 2018. En cause, la représentation des victimes au cours de la présentation de réconfort par Dominique Ouattara. La prise de parole de Kouadio Aimé n’a pas franchi les 30 secondes que ce dernier essuie le hourra du public. Les cris de désapprobation proviennent de la bâche des sinistrés. « On ne le connait pas! », « Non on ne veut pas! » entend-on.

Au fait, le titre de porte-parole des victimes attribué à Kouadio Aimé n’est pas reconnu par les victimes regroupées sur le site de l’école Assahoré. Après quelques 5 minutes d’échauffourées, Zerbo Kadidja, est désignée à l’applaudimètre.

Le plaidoyer émouvant de Zerbo Kadidja
... suite de l'article sur Pôle Afrique

Commentaires


Comment