Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Dimba Pierre, DG de l’AGEROUTE : 15 milliards Fcfa mobilisés pour construire un château d’eau à Agboville

Publié le jeudi 28 juin 2018  |  L’intelligent d’Abidjan
Assainissement
© Abidjan.net par Marc-Innocent
Assainissement / projet de gestion intégrée du bassin versant du Gourou: clôture de la table ronde des bailleurs de fonds pour le financement de la deuxième phase
La table ronde des bailleurs de fonds pour le financement de la deuxième phase du projet de gestion intégrée du bassin du Gourou s`est close ce Vendredi 21 Octobre 2016 à la Primature avec des résultats plus que satisfaisants selon le ministère de la Salubrité Urbaine et de l`Assainissement. Photo: Pierre Dimba, Coordonnateur du PRICI.


« Je salue votre esprit de bonne cohabitation, la hauteur de votre sens de la cohésion sociale que vous cultivez chaque jour entre vous. Car, c’est dans cet environnement propice que peuvent vivre et évoluer vos enfants ».

Ces propos ont été tenus, le samedi 23 juin dernier, par Dimba Pierre N’gou , DG de l’AGEROUTE à l’endroit de l’Union des femmes de la Sogefiha (UFESA) d’Agboville au centre Kimou Faustin. À l’initiative des femmes du quartier Sogefiha, Dimba Pierre, présenté par Mme Tchimou comme un cadre digne pour sa proximité auprès de la population, est allé communier et présenter la Holding qu’il a mise en place en vue d’absorber le chômage dans la région.

« Nous venons de constituer une holding pour juguler le chômage dans notre région. Si aujourd’hui vous partez du côté de la résidence de l’ancien maire Aké M’bo, vous verrez qu’il y a des travaux qui ont débuté là-bas. Ce sont les travaux du nouveau château d’eau. C’est compte tenu des souffrances de la population que j’ai fait des démarches auprès de la Banque mondiale pour mobiliser les fonds pour la construction de ce château d’eau dont le coût total de réalisation est estimé à 15 milliards.

Je l’ai fait parce que le problème d’eau à Agboville était très difficile et vous les mères, vous êtes les premières à en souffrir », a précisé le patron des routes ivoiriennes. Il a révélé que les routes reprofilées ou tracées dans la commune d’Agboville et dans le département sont de son fait dans la mesure où il y avait des besoins dans ce secteur là aussi. Il a demandé à ses ‘mamans’ de rechercher activement leur autonomisation afin de pouvoir s’affranchir de la ‘tutelle’ des hommes. Il a offert la somme de 1 million et promis le financement de leurs différents projets.

Ahou Moayé
Correspondant à Agboville
Commentaires


Comment