Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Observatoire de la Solidarité et de la Cohésion Sociale: la Ministre Mariatou Koné procède à l’installation de la Commission Régionale du District Autonome d’Abidjan

Publié le vendredi 29 juin 2018  |  Abidjan.net
Observatoire
© Abidjan.net par JOB
Observatoire de la Solidarité et de la Cohésion Sociale: la Ministre Mariatou Koné procède à l’installation de la Commission Régionale du District Autonome d’Abidjan
C’est au cours d’une cérémonie d’installation officielle qui s’es tenue le jeudi 28 juin 2018, à Abidjan, que la ministre de la Femme, de la Protection de l’Enfant et de la Solidarité, Mme Mariatou Koné a procédé à la présentation des quinze membres que compte la commission régionale de l’OSCS du District Autonome d’Abidjan.


Pour contribuer au renforcement de la solidarité et d la cohésion sociale, l’Observatoire de la solidarité et de la cohésion sociale (OSCS), a mis en place un mécanisme d’alerte précoce en vue de faire des recommandations au Gouvernement et aux acteurs de réponses pour la prise de décisions idoines répondant aux situations susceptibles de menacer la paix. Dans l’optique de renforcer ses capacités institutionnelles et son efficacité, l’OSCS s’engage à installer des commissions régionales conformément à l’article 16 de son décret de création.

La première étape de ce projet d’installation des commissions régionales de l’OSCS, a débuté par celle du District Autonome d’Abidjan. C’est au cours d’une cérémonie d’installation officielle qui s’es tenue le jeudi 28 juin 2018, à Abidjan, que la ministre de la Femme, de la Protection de l’Enfant et de la Solidarité, Mme Mariatou Koné a procédé à la présentation des quinze membres que compte la commission régionale de l’OSCS du District Autonome d’Abidjan.

Cette cérémonie a permis également de lancer les activités de cette commission régionale, de la doter de matériels informatiques et de moyens de communication. Il a été également question de renforcer les capacités des membres de ladite commission sur les notions de solidarité et de cohésion sociale, et surtout sur le mécanisme d’alerte précoce de l’OSCS et sur le fonctionnement de son Système intégré de production et de gestion d’informations stratégiques en matière de solidarité et de cohésion sociale (SIPGIS-SCS).

Selon la ministre Mariatou Koné, la cérémonie de ce jour marque le lancement de l’installation effective desdites commissions avec l’appui des partenaires techniques et financiers. « L’occasion m’est donc donnée de leur réitérer notre profonde gratitude notamment, aux Agences du Système des Nations Unies qui, depuis les crises successives, se tiennent aux côtés du Gouvernement pour apporter leurs soutiens aux efforts de reconstruction, de réconciliation et de consolidation de la paix », a-t-elle reconnu.

Aussi n-a-t-elle pas manqué de remercier la Banque Africaine de Développement (BAD) qui, à travers le Programme d’Appui au Renforcement de l’Inclusion et de la Cohésion Sociale (PARICS), soutient la Côte d’Ivoire pour le renforcement de la Cohésion Sociale et qui accompagne la tenue de cette cérémonie d’installation.

Par ailleurs, Mariatou Koné a indiqué que l’évolution actuelle de l’OSCS, structure nationale de veille et d’aide à la décision en matière de solidarité et de cohésion sociale est le fruit de la volonté politique.

« C’est l’OSCS qui permettra à notre pays, non seulement de disposer d’un outil efficace d’alerte précoce et de prévention en matière de solidarité et de cohésion sociale, mais aussi, d’évaluer objectivement l’évolution de la solidarité et de la cohésion sociale en Côte d’Ivoire », a-t-elle souligné.

Après sept années de fonctionnement, l’Observatoire amorce aujourd’hui l’étape d’installation des Commissions Régionales sur l’ensemble du territoire. Pour cette année 2018, au total dix-sept (17) Commissions Régionales seront installées avec l’appui des partenaires que sont l’ONU Femmes, le PNUD, l’UNFPA et le PARICS.

Après l’étape d’Abidjan, celles du District Autonome de Yamoussoukro, des régions du Guémon, du Tonkpi, du Kabadougou, du Poro, du Gontougo seront installées immédiatement, puis dix (10) autres suivront avant la fin de l’année.



JOB
Commentaires


Comment