Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Les responsables d’une mricofinance de Niakara introuvables, les clients désemparés

Publié le samedi 30 juin 2018  |  AIP


Niakara - Depuis mardi, les portes d’une microfinance en activité dans la ville de Niakara sont hermétiquement fermées et les responsables restent introuvables dans la localité.

Cette situation engendre la colère des épargnants qui entendent saisir la justice, a constaté l’AIP jeudi.

Selon des clients de la structure d’épargne dénommée "Easy Banque" opérant depuis 2017 à Niakara, dont Amélie Koné, 35 ans, commerçante au marché de Niakara, la microfinance a fermé depuis mardi sans avertir et pis, "sans même une affiche ou note informative dans ce sens".

"Tous les agents qui travaillent dans cette boîte et leur chef sont introuvables dans la ville et leurs domiciles, fermés à double tour", a-t-elle déploré, estimant à 420 000 FCFA , son avoir dans cette microfinance.

Mme Koné et plusieurs autres usagers ont décidé de saisir incessamment la brigade de gendarmerie de Niakara, en vue de porter une plainte collective. Le montant du présumé préjudice, selon ces clients, est estimé pour le moment à trois millions de francs CFA.

Cependant, Moïse Miguehi, un des agents de la structure de microfinance mise en cause, joint par l’AIP jeudi soir, a affirmé être à Abidjan, évoquant "des soucis, en cours de règlement, avec une structure du ministère de l’Economie et des Finances".

Ce dernier est demeuré, par ailleurs, indécis quant à la date d’ouverture de la structure de microfinance.

(AIP)

jbm/cmas
Commentaires


Comment