Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Afrique
Article
Afrique

Avant les élections présidentielles du 29 juillet : Un opposant malien fait d’importantes révélations depuis Bouaké

Publié le samedi 30 juin 2018  |  LInfodrome
Cérémonie
© Abidjan.net par MOUSNABI
Cérémonie d`investiture d`Alassane Ouattara, le candidat du RHDP à la présidentielle 2015
Samedi 25 avril 2015. Stade Felix Houphouet Boigny. Le Rassemblement des Houphouetistes pour la Démocratie et la Paix en Côte d`Ivoire (RHDP) a procédé à l`investiture officielle d`Alassane Ouattara comme son candidat à la prochaine présidentielle. Photo: Soumaïla Cissé.


L’opposant malien et candidat aux élections présidentielles du 29 juillet 2018, Soumaïla Cissé, a rencontré ses compatriotes de Bouaké le jeudi 28 juin dernier. Cette rencontre qui se situait dans le cadre de l’ouverture des campagnes comptant pour les élections présidentielles a été l’occasion pour l’adversaire de Ibrahim Boubakar Kéita de partager sa vision et son programme de société à ses partisans. Celui que ses partisans appellent affectueusement ’’Soubi le champion’’ a invité les tenants du pouvoir à créer les conditions pour une distribution équitable et transparente des cartes d’électeurs afin de permettre à tous les citoyens de prendre part au scrutin. « Nous espérons que le gouvernement tiendra ses engagements pour la distribution des cartes d’électeurs », a souhaité le candidat de l’URD.

Soumaïla Cissé s’est réjoui de la forte mobilisation des Maliens vivant à Bouaké. « Bouaké, c’est la 2ème ville ivoirienne, mais c’est aussi et surtout la 1ère ville malienne en Côte d’Ivoire. Cela est tout à fait normal que nous menions une campagne présidentielle à Bouaké, parce qu’à Bouaké il y a de grandes forces sociales qui ont beaucoup d’influence au Mali. Bouaké c’est un lien entre la Côte d’Ivoire et le Mali. La Côte d’Ivoire est très importante pour le Mali, car de la bonne santé des Maliens en Côte d’Ivoire dépend aussi de la bonne santé des relations entre le Mali et la Côte d’Ivoire », a révélé l’ex-président de la commission de l’Uemoa soutenu par des centaines de Malien qui ont pris d’assaut le Centre culturel Jacques de Bouaké.
... suite de l'article sur LInfodrome

Commentaires


Comment