Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

31ème Sommet de l’Union africaine - Nouakchott pour soigner les maux de l’Afrique

Publié le dimanche 1 juillet 2018  |  Abidjan.net
Ouverture
© AFP par TONY KARUMBA
Ouverture du 26e sommet de l`Union africaine à Addis-Abeba
Samedi 30 Janvier 2016. Ethiopie. Les chefs d`Etat et de gouvernement sont réunis pour une session de deux jours, placée sous le thème "2016: Année des droits de l`Homme en Afrique, avec un accent particulier sur les droits des femmes".


Le 31e sommet de l’Union africaine (UA) s’est ouvert le dimanche 1er juillet 2018 à Nouakchott, dans la capitale mauritanienne. Sécurité, corruption, réformes au sein de l’Union et bien d’autres maux qui minent l’Afrique sont des thèmes qui devront être abordés au cours de ces deux jours de rencontre.


Pour la première fois, la Mauritanie accueille le sommet de l’Union Africaine. Ouverte ce dimanche 1er juillet 2018, 22 chefs d’Etat et diverses autres personnalités prennent part à cette rencontre de haut niveau dans le pays de Mohammed Ould Abdel Aziz. « Sécurité, corruption et réformes au sein de l’UA. Ce sont, entre autres, les questions que nous aborderons pendant 48h au cours du sommet Africa Union qui se tient à Nouakchott » a indiqué dans un tweet quelques minutes avant le démarrage effectif des travaux le Président du Faso qui séjourne depuis samedi à Nouakchott. Plus concrètement, des problèmes comme le conflit dans la région du Sahara (entre le Maroc et le Front Polisario), la situation sécuritaire dans la région du Sahel africain, l’effondrement de la situation sécuritaire en République centrafricaine, la stabilité sur le continent, la migration illégale, la lutte contre la criminalité transnationale organisée et le financement de l’Union africaine, devraient trouver solutions à ce Sommet.

A la suite de son post, un communiqué de la Présidence du Faso a a rendu compte de l’ouverture de la rencontre. « Dans son discours d’ouverture, le Président Paul Kagamé du Rwanda, président en exercice de l’Union africaine a réaffirmé la volonté de l’organisation d’œuvrer au renforcement de cette solidarité entre les pays », a indiqué le communiqué.
Paul Kagamé a aussi rappelé la nécessité pour l’Afrique de travailler pour dynamiser la coopération afin de venir à bout des fléaux qui minent le continent.

Le Sommet, précise toujours le communiqué, poursuivra le débat sur la question des réformes institutionnelles de l’Union africaine, des réformes qui ont été confiées au Président Paul Kagamé, pour mener des consultations afin de faire en sorte que l’organisation panafricaine soit plus efficiente pour mieux répondre aux ambitions des Etats et des populations.

Halima K
Commentaires


Comment