Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Amichia François : Je souhaite qu’il n’y ait plus de GX

Publié le lundi 2 juillet 2018  |  L’intelligent d’Abidjan
M.
© Autre presse par DR
M. François Albert AMICHIA, Ministre des Sports et des Loisirs


Après, l'inauguration de la pelouse synthétique du complexe de Yopougon en avril 2018, le ministre des Sports et Loisirs, Amichia François a procédé à l'inauguration de celle du Complexe sportif d'Abobo, le vendredi 29 juin 2018, en présence du président de la Fédération, Sidy Diallo.

À cette occasion, le ministre des Sports a reconnu le travail abattu par l'actuel comité exécutif de la FIF.' ' Monsieur le président, quoi qu'on dise, quoi qu'on pense, vous travaillez. Il est vrai que nous sommes focalisés par les résultats. Mais les résultats ne sont pas toujours à la hauteur des attentes du public. Mais cela ne doit pas détruire le travail à court, moyen et long terme que nous devons faire'', Le patron du sport qui suit de très près la crise qui oppose le Comité exécutif à des membres actifs a invité les parties au dépassement de soi pour l'intérêt du développement du football ivoirien. '' (...) Nous devons nous retrouver pour permettre au football ivoirien d'être compétitif. Tous ceux qui consacrent de leur énergie ,de leur temps de leur argent, doivent se mettre ensemble pour développer le football.

Nous sommes au pays de Félix Houphouet-Boigny, nous sommes des héritiers de Félix Houphouet-Boigny. La Côte d'Ivoire est un pays de dialogue. Il n'y a aucun problème qui ne puisse trouver de solution. Mais la solution passe par des rencontres, des dialogues, passe surtout par l'intérêt général. Tous au football, nous devons comprendre cela et tendre la main (...) Vous avez déjà tendu la main. Ne cessez pas de tendre la main'', a insisté Amichia François. Et d'ajouter :''Je souhaite qu'il n'y ait plus de GX, plus d'autre groupe, mais qu'il y ait une seule fédération, un seul football''.

Pour sa part le président de la Fédération Sidy Diallo a dit '' Ma main est toujours tendue. Ce qui est important, c'est le développement du foot ivoirien '', a soutenu le patron de la maison de verre. Sory Diabaté, président de la Ligue Professionnelle de football, a souhaité que les querelles cessent pour le développement du foot ivoirien pour les générations à venir. Pour ce qui est de la pelouse synthétique du complexe d'Abobo, il permettra d'abriter les championnat de D3, Division régionale, football d'entreprise, championnat de jeunes. L'acquisition de cette pelouse a été possible grâce au Projet goal de la FIFA.

Ange Kouadio
Commentaires


Comment