Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

La tutelle restitue une évaluation des établissements privés d’enseignement supérieur

Publié le mardi 3 juillet 2018  |  AIP
Enseignement
© APA par Amah Saliou
Enseignement supérieur: lancement officiel de l`évaluation institutionnelle des établissements privés
Abidjan le 02 Juillet 2018. La salle de conférence du Ministère de l`Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique a abrité le lancement officiel de l`opération d`évaluation des établissements universitaires privés. Cette opération sera menée sur toute l`étendue du territoire ivoirien par des agents formés à cet effet par la Direction Générale de la Qualité et de l’Évaluation dudit ministère.


Abidjan, 02 juil (AIP) - La ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Pr Bakayoko-Ly Ramata, a tenu un point presse lundi à son cabinet pour le lancement de l’évaluation des établissements d’enseignement privés du supérieur.

Selon Mme Ly Ramata, la vision du Président Alassane Ouattara est de « développer un système d’enseignement supérieur et de recherche performant et compétitif en vue d’en faire un levier de l’émergence ».

Son ministère, sous l’autorité du Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly, a entrepris des réformes institutionnelles, structurelles et académiques pour améliorer la qualité de la formation, sa pertinence et la gouvernance des institutions d’enseignement supérieur et de recherche, afin d’assurer une meilleure insertion professionnelle des diplômés.

Elle dit avoir placé l’assurance qualité au cœur de sa gouvernance pour répondre à la problématique de la qualité de l’Enseignement supérieur.

Cet exercice qui court jusqu’au 13 juillet se fait sur la base d’une évaluation interne et externe, un processus qui devrait aboutir à des analyses, des résultats et des recommandations pour le développement des établissements supérieurs de recherche.

Prof Bakayoko-Ly Ramata a ajouté que les fiches de recueil de données de l’auto-évaluation et de l’évaluation externe ont été élaborées à partir du référentiel d’évaluation institutionnelle du CAMES révisé en 2018 par la direction générale de la Qualité des évaluations.

Selon la ministre, à la suite de l’auto-évaluation, des experts qualifiés et indépendants en collaboration avec le Centre régional d’évaluation, environnement, santé et accréditation en Afrique (CRESAC) évalueront la transparence et l’impartialité du processus pour que le ministère ne soit pas « juge et partie ».

L’innovation majeure concerne la visibilité des résultats à l’ensemble des acteurs des systèmes de l’enseignement. Vingt équipes déjà sur le terrain ont reçu depuis vendredi, leurs kits de travail.

(AIP)

aaa/cmas
Commentaires

Sondage
Enseignement
© APA par Amah Saliou (Photo d`archive utilisée juste a titre d`illustration et ne correspond pas forcément avec le contenu de l`article)

Enseignement
© APA par Amah Saliou (Photo d`archive)


Nous suivre

Nos réseaux sociaux


Comment

Comment