Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

4ème Congrès ordinaire de la FENUJECI : Les Présidents AMIAH Eric et SYLLA Souleymane fixent enfin la date

Publié le vendredi 6 juillet 2018  |  Ministères
4ème
© Ministères par DR
4ème Congrès ordinaire de la FENUJECI : Les Présidents AMIAH Eric et SYLLA Souleymane fixent enfin la date
La fumée blanche du 4ème Congrès ordinaire de la Fédération Nationale des Unions de Jeunesses Communales de Côte d’Ivoire (FENUJECI) est connue. Elle se tiendra au CAFOP de Yamoussoukro du 14 au 15 juillet 2018.


La fumée blanche du 4ème Congrès ordinaire de la Fédération Nationale des Unions de Jeunesses Communales de Côte d’Ivoire (FENUJECI) est connue. Elle se tiendra au CAFOP de Yamoussoukro du 14 au 15 juillet 2018.

Cette information a été donnée par les Présidents AMIAH Eric et SYLLA Souleymane, lors d’une conférence de presse animée ce vendredi 06 juillet 2018 à la salle de conférence du Ministère de la Promotion de la Jeunesse, de l’Emploi des Jeunes et du Service Civique. Ce, en présence de Madame GOSSOU Sindiane, Directrice de la Vie Associative et de l’Autonomisation des Jeunes, Monsieur Kouassi Kouamé Aimé Président du Comité d’Organisation et les membres de son bureau.

Ce sont environ 250 congressistes qui sont attendus pour élire le nouveau président de la Fédération Nationale des Unions de Jeunesses Communales de Côte d’Ivoire (FENUJECI).
Ce 4ème congrès sera co-présidé par AMIAH Eric et SYLLA Souleymane. Ils ont conjointement invité les présidents des 197 communes du pays et les membres du bureau à venir massivement à Yamoussoukro.

« Nous nous sommes mis d’accord pour trouver à la tête de la FENUJCI un jeune qui va conduire les reines de la fédération. La liste des candidats sera publiée dès lundi 9 Juillet 2018 » ont-ils promis.

Selon les Présidents sortants, ce 4ème congrès est placé sous le sceau de la cohésion de l’ensemble des jeunesses communales afin de jeter les bases de leur pleine participation au processus de développement économique et social de la Côte d’Ivoire.
Commentaires


Comment