Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Près de 300 milliards de la Banque mondiale pour le projet Grand Abidjan et le secteur de l’électricité

Publié le samedi 7 juillet 2018  |  AIP
Cérémonie
© Autre presse par DR
Cérémonie de présentation du sixième rapport de la Banque mondiale sur la situation économique en Côte d’Ivoire
Jeudi 8 février 2018. Abidjan. La Banque mondiale a présenté son 6e rapport économique sur la Côte d’Ivoire, intitulé « Aux Portes du Paradis – Comment la Côte d’Ivoire peut rattraper son retard technologique». Ce, en présence des membres du gouvernement, des diplomates, des partenaires techniques et financiers etc. Photo: Pierre Laporte, Directeur des Opérations de la Banque mondiale.


Abidjan – La Banque mondiale a approuvé deux projets pour une enveloppe globale de 598 millions de dollars, soit 299 milliards de francs CFA pour soutenir la compétitivité du Grand Abidjan et l’amélioration des résultats financiers du secteur de l’électricité.

Ces programmes visent à améliorer la gestion urbaine, l’efficacité logistique et l’accessibilité du port, ainsi que, la mobilité au sein du Grand Abidjan et optimiser les résultats financiers de CI-Énergies, la compagnie nationale d’électricité, selon une note d’information transmise à l’AIP.

Ces programmes visent à améliorer la gestion urbaine, l’efficacité logistique et l’accessibilité du port, ainsi que, la mobilité au sein du Grand Abidjan et optimiser les résultats financiers de CI-Énergies, la compagnie nationale d’électricité.

« Le projet va conforter la compétitivité du Port autonome d’Abidjan en tant que porte d’entrée vers la région tout en soutenant une urbanisation harmonieuse et équitable », a précisé le directeur des opérations de la Banque mondiale pour la Côte d’Ivoire, Pierre Laporte.

Pour les habitants des 19 municipalités composant le Grand Abidjan, il se traduira par des logements, des emplois et des services publics de meilleure qualité, a indiqué le directeur des opérations de la Banque mondiale pour la Côte d’Ivoire.

Ce premier Projet d’appui à la compétitivité du Grand Abidjan (PACOGA) bénéfice d’un crédit de l’Association internationale de développement (IDA) de 315 millions de dollars, soit 157,5 milliards de francs CFA.

Le second prendra forme, grâce à une garantie de prêt de 283 millions de dollars, soit 141,5 milliards de francs CFA, octroyée par l’IDA pour l’Opération de refinancement de la dette de CI-Energies. Ce financement soutiendra l’introduction de l’entreprise sur les marchés bancaires locaux et internationaux, entre autres.

Il facilitera son accès initial à des prêteurs commerciaux à long terme, susceptibles de financer le programme d’investissement du pays dans le secteur de l’électricité.

Troisième réseau électrique d’Afrique de l’Ouest, le système ivoirien devrait devenir l’un des piliers du système d’échanges d’énergie électrique ouest-africaine (EEEOA).

« Ce projet continue de démontrer notre volonté d’accompagner la Côte d’Ivoire dans son ambition de garantir à la population un accès abordable à l’électricité et de soutenir sa position d’exportateur d’énergie », explique Charles Cormier, chef de division au pôle Énergie de la Banque mondiale en charge de l’Afrique de l’Ouest et de l’Afrique centrale.

nmfa/fmo
Commentaires


Comment