Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Santé
Article
Santé

La CNAM dresse l’état d’avancement de la mise en œuvre de la CMU

Publié le samedi 7 juillet 2018  |  AIP


Abidjan- La Caisse nationale d’assurance maladie (CNAM), l’institution de prévoyance sociale en charge de piloter le déploiement, a dressé, vendredi, un état de la mise en œuvre de la Couverture maladie universelle (CMU) qui laisse apparaître un faible niveau d’enrôlement des populations alors que, techniquement, des paliers importants ont été franchis qui devraient dissiper tout scepticisme quant au déploiement effectif de ce système de sécurité social.

Ambition majeure du Gouvernement ivoirien en matière de santé, la CMU est un système de protection obligatoire contre le risque maladie au bénéfice de l’ensemble des populations vivant en Côte d’Ivoire, nationales comme non nationales dont seulement 5% officiellement bénéficie, aujourd'hui, d'une couverture maladie.

Lancée le 30 décembre 2014, avec l’enrôlement du président de la République, Alassane Ouattara, la CMU est aujourd’hui en phase d’expérimentation sur une population estudiantine de 150 000 âmes. Ce qui dénote d’importants acquis au niveau de la mise en place du dispositif de déploiement notamment les outils de gestion. S’adressant aux travailleurs le 1er mai 2018, le Président Ouattara a annoncé le début de la généralisation du système pour le 1er janvier 2019.

Pourtant, selon la directrice des affiliations de la CNAM, Koné Karidja-Bamba, au 30 juin 2018, 1 040 436 personnes, se sont déplacées dans des centres prévus à cet effet et ont pu être enrôlées pour une population ivoirienne d’une vingtaine de millions d’habitants. Alors qu’à ce jour, 400 kits dont 250 mobiles sont déployés sur toute l’étendue du territoire pour l’enrôlement.

Mme Bamba faisait le point de la mise en œuvre de la CMU, lors d’une session de formation, vendredi, adressée à des animateurs de médias. Elle a dressé le bilan de cette phase d’expérimentation qui a permis d’enrôler 111 000 étudiants. Parmi ce nombre, 60 549 ont effectivement retiré leur carte d’assuré, 82 236 prestations ont été délivrées pour 29 796 personnes qui se sont rendues dans les centres de santé agréés pour la phase pilote.

La directrice des affiliations de la CNAM, lors de sa présentation, a rappelé également les acquis au plan institutionnel avec notamment la prise de 10 des 11 décrets d’application prévus de la loi 2014-131 du 24 mars 2014 instituant la CMU. Elle a appelé ses concitoyens à se faire enrôler, assurant que la CMU avance et se pose aujourd’hui comme un processus irréversible.

Le directeur des soins de la CNAM, Christian Brou, a, pour sa part, instruit les journalistes présents à la formation sur le panier de soins de la CMU. Il a indiqué que ce panier de soins se compose de 18 groupes de pathologies notamment 170 maladies qui touchent les pathologies les plus fréquemment rencontrées et celles qui causent de grands dommages financiers aux ménages en Côte d'Ivoire notamment le paludisme, les diarrhées infectieuses chez les enfants, les fièvres infectieuses, la malnutrition.

kg/fmo
Commentaires


Comment