Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Necrologie
Article
Necrologie

Nécrologie : Hommage rendu à Jean Konan Banny

Publié le mardi 10 juillet 2018  |  Abidjan.net
Hommage
© Abidjan.net par Atapointe
Hommage citoyen à Feu Jean Konan Banny
Abidjan le 8 Juillet 2018. La salle de mariage de l’hôtel communal de Cocody a servit de cadre à la cérémonie d’hommage à feu Jean KONAN Banny, figure emblématique du PDCI RDA, décédé le 27 mai dernier.


L’hôtel communal de Cocody a abrité ce dimanche 08 juillet, la cérémonie « Hommage citoyen à Jean Konan Banny », décédé le 27 mai dernier suite de maladie.

Parmi plusieurs personnalités du pays qui ont pris part à cet hommage, certains ont toutefois rendu témoignages en l’honneur de Jean Konan Banny qui professionnellement, amicalement les a marqués et soutenus.

Il s’agit entre autres du Ministre Amichia François, Beugré Mambé, Alphonse Djédjé Mady, Zakpa Kobenan Roland, René Diby, Danho Paulin et les membres des familles Gon Coulibaly et Yacouba Sylla ainsi que bien d’autres.

Danho Paulin qui prit la parole au nom des maires de Côte d’Ivoire, a exprimé sa gratitude à l’illustre disparu, pour tous ses efforts consentis au compte des villes et communes de Côte d’Ivoire : « Il a tracé le sillon de la décentralisation dans les années 80 ». Pour lui, Jean Konan Banny a porté haut et en toute humilité, l’étendard des élus locaux.

Et cela, Amichia François, le confirme en déclarant : « la communalisation vécue dans ce pays doit ses principales avancées à Jean Konan Banny »

« Il y’a de cela 3 mois, il m’a fait appel pour partager avec moi son envie de trouver des solutions pour réconcilier tous les ivoiriens », a mentionné Alphonse Djédjé Mady, Président du Conseil régional du Haut Sassandra. Il rappela à cet effet, combien le défunt était attaché au prix de la paix et la cohésion sociale, valeurs à promouvoir sans cesse et maintenir dans notre pays.

Jean Konan Banny a passé sa vie au service de l’Etat de Côte d’Ivoire, patrie qui lui était chère.

Cet avocat de formation a été ministre de la défense en 1960 et une figure emblématique historique du Parti Démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA) et il n’eut aucun état d’âme quand il s’est agi de partager son expérience.

Zakpa Kobenan Roland, Président du Conseil Régional du LOH Djiboua, après avoir égrainé le parcours scolaire et professionnel du défunt s’est réjoui d’avoir côtoyé un grand homme : « lorsque je l’ai connu, Jean Konan Banny était un homme expérimenté n’ayant jamais accepté l’injustice et toujours prêt à servir.. Il a mis son savoir au profit de sa Côte d’Ivoire natale ».

Au constat de son amour et de sa connaissance accentuée sur les Us et Coutumes de notre pays, la cérémonie « d’hommage citoyen à Jean Konan Banny » fut évidemment couronnée de chants et danses traditionnels.

« Il avait plusieurs cordes à son arc », « le baobab est tombé », « l’Iroko n’a plus de vie» sont là, les quelques expressions qui se sont répétées les unes après les autres au fur et à mesure des interventions rien que pour élever les mérites du politicien proche du premier Président de la république de Côte d’Ivoire, Félix Houphouët Boigny.

Jean Konan Banny est décédé à la polyclinique Internationale Sainte Marie à l’âge de 89 ans suite de maladie.

Une veillée religieuse est prévue ce lundi 09 juillet à la paroisse Saint Jean de Cocody de 20h00 à 22h00 pour des prières en vue du repos de son âme.

DK
Commentaires


Comment