Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Des forces de défense et de sécurité formés sur les droits de l’Homme à Bouaké

Publié le vendredi 20 juillet 2018  |  AIP


Bouaké- Des officiers, sous-officiers de l’Armée, de la Gendarmerie, de la Police, des sapeur-pompiers militaires et agents des Eaux et Forêts ont pris part, jeudi à Bouaké, à un atelier de renforcement des capacités sur les droits humains.

Initié par le Regroupement des acteurs ivoiriens des droits humains (RAIDH) dans le cadre du 70e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’Homme, l’atelier leur a permis de revisiter les droits fondamentaux proclamés par ce texte de 1948, à travers ses 30 articles.

Le formateur, par ailleurs coordonnateur général du RAIDH, Bamba Sindou, a mis l’accent sur les trois générations des droits humains issues de la Déclaration universelle des droits de l’Homme et développé les questions du droit humanitaire en période de conflit.

« Cette formation va nous permettre d’être en phase surtout avec la population par nos agissements et comportements », a indiqué le colonel N’Goran Léon, commandant la 3ème région militaire. Il estime que c’est un devoir pour les militaires de comprendre le fonctionnement du droit international et des droits humains.

Le premier adjoint au maire, Ouattara Zoumana, s’est réjoui de l’organisation de cet atelier dans la ville de Bouaké qui a connu différentes manifestions des militaires marquées par des atteintes aux droits humains et des dégâts matériels.

nbf/cmas
Commentaires


Comment