Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Deux écrivains et une artiste présentent trois ouvrages dans le "trio littéraire"

Publié le vendredi 20 juillet 2018  |  AIP


Abidjan- Deux écrivains, le directeur général du quotidien Fraternité Vénance Konan et l’ambassadeur de l’Union Européenne (UE ) en Côte d’Ivoire, Jean François Valette, et l'artiste chanteuse ivoirienne Nash, ont présenté chacun l’œuvre littéraire le plus le plus marquant de leur vie, jeudi, au siège de la fondation Friedrich Ebert à Abidjan-Cocody, en présence de plusieurs invités du monde des lettres .

Présenté lors de la première édition de « le trio littéraire » organisé par Friedricht Ebert, l’ouvrage de Kadjim lui aussi artiste chanteur , intitulé « Le petit garçon qui peinait à parler » est Selon Nash, à l'Etat-civil Natacha Flora Sonloué, un ouvrage de 10 nouvelles dans lesquelles l’auteur dénonce les tares de la société. Selon elle, l’œuvre musicale de Kadjim se perçoit à travers son ouvrage qui dépeint les réalités de la société avec un relent autobiographique.

L’ambassadeur Jean François Valette, rendant compte de l’ouvrage "Gorgias", un dialogue écrit par Platon, a montré qu’il ressort des valeurs universelles, et explique la primauté de la justice sur la force de la rhétorique. Pour lui , ces valeurs sont à partager dans toutes les sociétés même si le personnage de Gorgias n’est pas « sexy ».

Le directeur général de Fraternité Matin, Venance Konan, a présenté une oeuvre romanesque de Jacques Kuwait intitulée "Sur la route", racontant l’histoire de jeunes hommes en quête de liberté, qui prennent plaisir à voyager à travers le monde.

C’est un ouvrage, selon Venance Konan, qui évoque une rupture et qui va déboucher sur mai 1968 en France.

Selon le représentant résident de Friedricht Ebert en Côte d’ivoire, Thilo Shöne, les ouvrages présentés dans "ce trio littéraire" évoquent tous la liberté, corroborant bien le thème de ce premier numéro, « la littérature comme source d’inspiration démocratique ».

Deux numéros du trio littéraires sont prévus chaque année, a-t-on appris.


akn/tm
Commentaires


Comment