Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Diplomatie
Article
Diplomatie

Lancement du projet de développement et de réhabilitation du réseau électrique national de Côte d’Ivoire (PRODERCI): La Chine assiste la Cote D’ivoire pour renforcer sa capacité de production et de fourniture de l’électricité

Publié le samedi 21 juillet 2018  |  Ambassade
Énergie
© Abidjan.net par Marc ATIGAN
Énergie électrique: lancement officiel du Projet de Développement et de Réhabilitation du Réseau électrique de Côte d`Ivoire (PRODERCI) à Dabakala
Dabakala le 07 Juillet 2018. Le Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly, a officiellement lancé, le Projet de Développement et de Réhabilitation du Réseau électrique de Côte d`Ivoire (PRODERCI). Ce projet a été entamé en 2016 et durera 43 mois.


La cérémonie de lancement du projet de développement et de réhabilitation du réseau électrique national de Côte d’Ivoire(PRODERCI) a eu lieu le samedi 8 juillet à Dabakala, en présence du Premier Ministre ivoirien S.E.M. Amadou Gon Coulibaly, de l’Ambassadeur de Chine en Côte d’Ivoire S.E.M. Tang Weibin, du Ministre du Pétrole, de l’Energie et du Développement des Energies Renouvelables, S.E.M. Thierry Tanoh, et du Ministre de l’Intégration Africaine et des Ivoiriens de l’Extérieur S.E.M. Ally Coulibaly. Le projet a un coût global de 460 milliards de francs CFA et devrait s’achever en juillet 2020.

Réalisé par la Société chinoise SINOMAH et financé par la Banque d’Export-Import chinoise, Eximbank China, ce projet a pour objectif d’améliorer l’accès des populations à l’électricité, renforcer la capacité des infrastructures socio-économiques, faciliter les demandes d’alimentation transfrontalières, satisfaire la demande croissante de raccordement des usagers de divers domaine industriels. Mais aussi, il permettra une plus grande fiabilité et garantir la continuité de service du réseau électrique, améliorer la qualité de l’électricité, l’efficacité énergétique et favoriser l’introduction des énergies renouvelables.

Les principaux éléments de construction de ce vaste projet visent la réalisation de plus de 1600 km de lignes de réseau de transports en énergie, la construction de 11 nouvelles stations de transformation, l’agrandissement de 15 stations de transformation électrique de 500 villages. Après l’achèvement du projet, la Côte d’Ivoire va augmenter sa couverture énergétique à 95%, ce qui va donc considérablement alléger la situation de la pénurie d’électricité du pays, le réseau électrique national sera optimisé, l’industrialisation et l’électrification nationales seront encouragées et la vie de la population améliorée.
Ce projet bénéficie d’un financement de 95% de la République populaire de Chine à travers la banque chinoise Eximbank et celui de l’Etat de Côte d’Ivoire à hauteur de 5%.

À l’occasion du 35e anniversaire de l’établissement des relations diplomatique entre la Chine et la Côte d’Ivoire, il est à rappeler que les relations bilatérales entre les deux pays ont atteint le plus haut niveau de leur histoire. Les relations économiques et commerciales entre les deux pays sont devenues de plus en plus étroites et la coopération économique et commerciale bilatérale a connu un développement rapide. La Chine est devenue la plus grande source de financement et le troisième partenaire commercial de la Côte d’Ivoire au cours des dernières années. Outre les projets de développement et de réhabilitation du réseau électrique, l’achèvement des travaux l’extension du port d’Abidjan, le système de vidéosurveillance d’Abidjan, le Lycée d’excellence de Grand-Bassam, le Stade olympique d’Ebimpé et les différentes autoroutes en cours de réalisation vont grandement améliorer le niveau des infrastructures et contribuer au développement économique et social du pays. Les résultats positifs obtenus par la coopération économique et commerciale entre les deux pays ont apporté des avantages tangibles aux deux peuples et ont apporté une contribution indispensable au développement économique de la Côte d’Ivoire.

L’Agence internationale de l’énergie Chinoise a récemment publié un rapport indiquant que les entreprises chinoises ont construit près d’un tiers des nouvelles centrales électriques en Afrique subsaharienne au cours des dernières années. Les entreprises chinoises ont achevé 30% des projets de construction de nouvelles centrales électriques en Afrique subsaharienne de 2010 à 2015. Le rapport prédit que de 2010 à 2020, les entreprises chinoises vont achever ou signer la construction de 17 gigawatts de centrales électriques en Afrique subsaharienne, soit l’équivalent du nombre total de nouvelles centrales construites en Finlande au cours de la même période. La coopération sino-africaine est un parfait model de partenariat gagnant-gagnant.
Commentaires


Comment