Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Des coopératives dénoncent le non respect des prix des produits agricoles à Vavoua

Publié le samedi 21 juillet 2018  |  AIP


Vavoua - Des présidents de coopératives de producteurs ont dénoncé, samedi, le non respect des prix des produits agricoles pratiqués à Vavoua.

«A Vavoua, les prix des matières premières ne sont pas respectés », s'est insurgé Yoboué Yao, le représentant de la Chambre d'agriculture à Vavoua.

Il a dit ne pas comprendre que les prix du kilogramme de la noix de cajou, du cacao et du café dégringolent rapidement à Vavoua, contrairement aux autres départements où les prix sont respectés jusqu'à la fin des campagnes agricoles.

Koffi Konan Laurent, président d'une union de coopératives dénommée SOCAUVA, société des coopératives agricoles unies de Vavoua, a fait constater que tout négociant exerce comme il le veut à Vavoua.

Selon lui, ce désordre est lié à la mévente de ces produits agricoles.

Les responsables des coopératives agricoles projettent à cet effet de la mise sur pied d'une seule union desdites coopératives dont l'objectif sera de former, d'encadrer les coopératives et les producteurs puis de lutter pour le compte de ces coopératives au profit du producteur agricole.

Le département de Vavoua situé à cheval entre la zone de savane arborée et celle de la forêt, est considéré comme le grenier de la région du Haut-Sassandra, à cause du fait que la plupart des cultures du pays y sont produites.

(AIP)

sk/bsp/tm
Commentaires


Comment