Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Infas-Réformes/Pour permettre une plus grande accessibilité des cours aux étudiants : L’Infas expérimente avec succès la vidéoconférence

Publié le dimanche 22 juillet 2018  |  L'Héritage
Concours
© Abidjan.net par D. Tagro
Concours d’entrée à l’INFAS : l’Etat a encore besoin de 662 agents de santé
Jeudi 29 décembre 2016. Abidjan. Pr. Méliane N’Dhatz Sanogo, Directrice de l’INFAS annonce un concours spécial pour le recrutement de 662 agents de santé.


Alors que les inscriptions pour le concours d’entrée à l’INFAS au titre de l’année 2017-2018 ont débuté le 17 Juillet dernier, Meliane N’Dhatz Sanogo, la directrice générale de cet institut qui forme les agents de santé veut d’expérimenter avec succès le E-Learning, avec l’instauration de la vidéoconférence. Objectif, permettre une plus grande accessibilité des cours aux étudiants des 6 écoles que constituent ce pole d’excellence. ‘’Avec l’instauration de la méthode de vidéoconférence, tous les étudiants auront les mêmes chances d’accès aux cours partout dans nos 6 écoles ; qu’on se trouve à Abidjan, Aboisso, Daloa ou Korhogo ’’, a indiqué la directrice générale de l’Institut de Formation des Agents de Santé(INFAS), venue constater sur place le succès de cette méthode auprès des étudiants le 17 juillet dernier à la salle de conférence de la direction de l’Infas à Treichville. Pour elle, l’objectif de cette méthode est de permettre un accès facile des cours aux étudiants tout en permettant aux enseignants d’être plus performants. Après une première expérience des cours par vidéoconférence réussie avec les étudiants de l’antenne d’Aboisso, la direction de l’Institut compte étendre le E-Learning à toutes les écoles (Korhogo, Daloa, Bouaké, Aboisso, Abengourou) dans les mois à venir. C’est dans ce contexte de forte modernisation de la méthode d’enseignement que les inscriptions pour le concours d’entrée 2017 -2018 ont debuté.Pour cette année académique, près de 3000 places sont disponibles dans les différentes filières (infirmiers, sages-femmes, techniciens de laboratoire…).Comme les années précédentes ,la directrice générale place la prochaine année académique sous le signe de l’excellence et du renforcement des acquis, tout en travaillant sous l’autorité du nouveau ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique, le Docteur Aka Aouélé.

Louis Tanin
Commentaires


Comment