Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Promotion de la jeunesse : le ministre Touré Mamadou compte instituer une rencontre mensuelle avec les associations de jeunes pour mieux prendre en compte leurs préoccupations

Publié le lundi 23 juillet 2018  |  Abidjan.net
Promotion
© Ministères par DR
Promotion de la jeunesse et lutte contre le chômage des jeunes : Mamadou Touré promet de faire bouger les choses en complicité avec les faitières des organisations de jeunesse
Abidjan, le lundi 23 juillet 2018. Après la passation de charge entre Sidi Touré et Mamadou Touré consécutive au changement de gouvernement du 10 juillet dernier, le nouveau ministre de la Promotion de la jeunesse et de l’Emploi des jeunes prend ses marques.


Après avoir pris la tête du ministère de la promotion de la jeunesse et de l’emploi des jeunes, le ministre Touré Mamadou a décidé de les rencontrer pour une prise de contact.

C’est pourquoi, ce lundi 23 juillet 2018, à son cabinet, il a échangé avec plusieurs plateformes de jeunes dont le Conseil National de la Jeunesse (CNJ), la Fédération Ivoirienne de Scoutisme (FIS) et celle de scoutisme féminin (FISF), la Fédération Nationale des Organisations Professionnelles de la Jeunesse Rurale de Côte d’Ivoire (FENOPJERCI), la Fédération Nationale des Unions de Jeunesses Communale de Côte d’Ivoire (FENUJECI), la fédération des Mouvements et Associations de Jeunesse et d’Enfance de Cote d’Ivoire (FEMA-JECI) et bien d’autres pour faire l’état des lieux, comprendre un peu leur actualité et surtout donner sa compréhension de la mission assignée par le Président Alassane Ouattara.

Chaque responsable ou représentant d’association a expliqué la gestion de sa plateforme avec les problèmes rencontrés qui se résument essentiellement aux subventions et siège ; les projets en vu ou en cours de réalisation, non sans montrer leur espérance en la présence d’un jeune à la tête dudit ministère.
Les préoccupations de ces jeunes avaient déjà trouvé une oreille attentive avec la direction de la vie associative et de l’autonomisation des jeunes dirigé par Mme Gossou. Ces aides se sont résumées en des visites des lieux servant de sièges et des appuis a-t-elle expliqué.

Dans un premier temps, le ministre Touré a félicité les jeunes pour le travail accompli jusque là dans des conditions souvent difficiles mais qui a permis d’atteindre des résultats.

« Cette maison est la votre. Après la série de contacts, nous allons analyser vos préoccupations avec une grande attention et voir dans quelle mesures nous pouvons apporter des solutions » a-t-il rassuré.

Les jeunes ont souhaité dans leurs doléances une prise de contact régulière avec le ministre. Ce sera désormais le cas. « Cette maison doit être disponible pour vous. Nous allons institutionnaliser entre les responsables des faitières et le ministre une rencontre mensuelle(…) Les différentes associations sont nos partenaires. Les responsables sont mes premiers conseillers, ils doivent pouvoir me joindre à tout moment, de façon direct ou indirecte et sur tous les sujets qui leur semble important » a-t-il demandé à ses collaborateurs.

Par ailleurs, afin d’accélérer le processus de gestion des préoccupations de jeunes ivoiriens, le ministre a souhaité aller, « dans un délai raisonnable, vers les états généraux de la jeunesse en Côte d’Ivoire pour mettre ensemble toutes ces difficultés en vue de voir, toujours ensemble des solutions à apporter.»
En tan que Faitière des associations de jeunes, le ministre Mamadou Touré aura un regard plus actif sur le CNJ. Dans ce sens, il compte travailler pour que le Conseil joue pleinement son rôle en tant que chambre de toutes les plateformes de jeunes qui doivent y avoir un représentant dans tous les compartiments socio-économique et culturels.

« Nous allons faire bouger les choses en synergie parfaite dans un esprit d’entente car ce qui est en jeu c’est l’avenir de notre pays(…) Face aux défis de l’emploi des jeunes et du phénomène de la drogue, nous devons y arriver » a-t-il conclu.

Le 12 août prochain, à l’occasion de Journée Internationale de la Jeunesse, le ministre Mamadou Touré a promis s’adresser à la jeunesse ivoirienne dans son ensemble, note-t-on.

P. R.
Commentaires


Comment