Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Les formateurs en entrepreneuriat agricole de l’ANADER se constituent en association

Publié le mardi 24 juillet 2018  |  AIP


Gagnoa, 23 juil (AIP) - Vingt-cinq formateurs en entrepreneuriat agricole, représentant les sept directions régionales de l’Agence nationale d’appui au développement rural (ANADER), prennent part depuis lundi, à Gagnoa, à l’assemblée générale constitutive de l’association nationale des formateurs en entrepreneuriat, initiée par la coopération allemande GIZ.

Il s’agit d’un atelier qui va donner lieu à la constitution officielle de l’association nationale des formateurs, en charge de diffuser sur l’ensemble du territoire Ivoirien, une approche, un concept dénommé école d’entreprenariat agricole (EEA), a expliqué le conseiller technique sénior à la GIZ, Henri Laubouet.

Le producteur est appelé à relever et noté dans un cahier, au jour le jour, toutes les moindres dépenses qui interviennent dans la production, afin d’anticiper et agir par rapport aux paramètres de gestion, et non « naviguer à vue », a-t-il insisté. Avec ce concept, le producteur acquiert de nouveaux réflexes, prend l’habitude de planifier et d’investir dans une culture et/ou spéculation agricole, sait ce qu’il investi et ce qu’il doit gagner.

La méthode d’application de ce concept répond à des normes reconnues au plan international. Le formateur reçoit tous les rudiments et suit un processus d’application sur six mois. Plus 150 formateurs interviennent à ce jour sur le territoire Ivoirien, dont 66 agents de l’ANADER.

C’est un programme régional qui a démarré depuis 2009, et en 2010, la GIT a signé un accord de partenariat avec l’ANADER, structure officielle d’encadrement du monde paysan. Ce concept qui a donné des résultats « probants », de 45 à 55%, assure-t-on, a été conçu par la GIT, mais a dû s’appuyer sur l’expertise de l’ANADER pour l’adaptation à la réalité nationale.

Gagnoa compte trois formateurs en entrepreneuriat agricole, encadreurs dont l’unique femme, Bouabré Simone, point focal ANADER, qui a déjà formé 1762 producteurs, dont 613 femmes, soit 34,79%, entre octobre 2010 et juillet 2017.

(AIP)
dd/fmo
Commentaires


Comment