Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Impulsion du développement de l’Afrique par l’harmonisation des pratiques statistiques

Publié le mardi 24 juillet 2018  |  AIP
Impulsion
© AIP par DR
Impulsion du développement de l`Afrique par l’harmonisation des pratiques statistiques
L’Union africaine organise, depuis lundi, un atelier pour l’harmonisation des pratiques statistiques en Afrique dans l’optique d’impulser le développement économique du contient, au travers de données disponibles et fiables.


Abidjan - L’Union africaine organise, depuis lundi, un atelier pour l’harmonisation des pratiques statistiques en Afrique dans l’optique d’impulser le développement économique du contient, au travers de données disponibles et fiables.

Ces assises s’inscrivent, dans le cadre de l’intégration de la deuxième phase de la stratégie pour l’harmonisation des statistiques en Afrique (SHaSA). Elles réunissent des experts statisticiens africains, des coordonnateurs de la SHaSA 2, à l’Ecole Supérieure de Statistique et d'Economie Appliquée- d'Abidjan. (ENSEA).

La première étape a eu lieu, à Madagascar, en présence de 27 pays africains. Les coordonnateurs seront formés sur les nouveaux domaines statistiques existants, selon le directeur du département statistique de la Banque Africaine de Développement (BAD), Fessou Emessan Lawson.

Le guide pour l’intégration de la SHaSA 2 sera élaboré et mis en œuvre, à l’effet de conduire avec efficience cette initiative de la Commission de l’Union Africaine, pour des statistiques de qualité, disponibles à temps pour les gouvernants et autres décideurs.

Les méthodologies, les normes de statistiques seront intégrées, en conformité avec les pratiques en la matière au niveau international et adaptées à l’Afrique. « Il s’agit de parler le même langage statistique », a précisé le chef par intérim de la division statistique du département des affaires économiques, Dossina Yéo, également coordonnateur de l’équipe ODD de la Commission de l’Union Africaine.

Le représentant du directeur de l’Institut national de la statistique (INS), Zorro Bi Zadi a salué la présence de ce parterre de personnalités présentes pour l’harmonisation des stratégies nationales et régionales de la statistique en Afrique.

Ce séminaire prendra fin, vendredi avec l’adoption des recommandations.

(AIP)

nmfa/fmo
Commentaires


Comment