Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Baccalauréat 2018 : 53,70% de réussite pour la première promotion du lycée des jeunes filles de Séguéla

Publié le jeudi 26 juillet 2018  |  AIP


Séguéla– La première promotion terminale du lycée moderne des jeunes filles de Séguéla a enregistré un taux de réussite de 53,70%, largement au-dessus de la moyenne nationale du baccalauréat 2018 qui est de 46,09%, a relevé l’AIP, mercredi, un peu plus de 24 heures après la proclamation des résultats.

Sur un total de 54 filles ayant pris part aux compositions, 29 ont été déclarées admises dont un taux de 100% en série A1 qui est suivie de la série A2 avec 66,66% de réussite, pour 18 bachelières sur 27 candidates. Puis vient la série C dont quatre des neuf candidates en lice ont pu décrocher le précieux sésame.

La marche est fermée par la série D qui, elle, n’a pas véritablement été prolifique. Seulement six des 17 impétrantes ayant pu avoir au moins 200 points, soit un taux de 35,29% de réussite.

Mlle Koné Tchenintcha Naminata, de la série A2, avec un total de 293 points, est la majore de cet établissement offert par le ministre Hamed Bakayoko par le biais de sa fondation dénommée ‘’Mayama’’, en la mémoire de sa défunte mère. Elle est suivie de Coulibaly Yah Khady Massingo, de la série C, qui a obtenu 279 points.

« Le secret de cette performance, c’est le travail, beaucoup de travail. (…) L’année prochaine, nous voulons voir toutes nos filles admises. Le 100%, il faut qu’on l’ait ou, à tout le moins, rivaliser avec les Sainte Marie et autres », a déclaré le proviseur Ouattara N’Klo Honorine qui compte, pour ce faire, consolider l’encadrement des apprenantes.

Pour cette année déjà, des cours de renforcement payés par le COGES en vue de booster les rendements ont été dispensés par des professeurs du lycée moderne Dominique Ouattara, les après-midi des jours ouvrables, de 16h30 à 18h, et les samedis de 7h à 12h, a-t-on pu relever.

Créé en 2015, le lycée moderne des jeunes filles de Séguéla a fonctionné deux années durant dans les locaux de l’EPP Plateau 5, avant d’intégrer son site à lui dédié situé à trois kilomètres à l’entrée Sud de la ville.

Outre des conditions d’apprentissage idoines, les élèves disposent d’un service de ramassage par car, de kits alimentaires pour celles ayant cours les après-midi et très bientôt d’un internat dont les travaux sont quasiment achevés.

kkp/fmo
Commentaires


Comment