Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Investissements: la Côte d’Ivoire annonce une plateforme de dématérialisation des services

Publié le jeudi 26 juillet 2018  |  APA
Investissements:
© APA par Saliou AMAH
Investissements: la Côte d`Ivoire annonce une plateforme de dématérialisation des services
Jeudi 26 juillet 2018. Grand-Bassam. La Côte d`Ivoire qui ambitionne de figurer dans le Top 50 des meilleures économies dans le classement Doing Business de la Banque mondiale en 2020 et 2021, envisage de lancer en septembre des réformes visant la dématérialisation des services à travers un portail unique dédié aux investisseurs. Photo : Directeur de Cabinet du ministre de l’Économie et des finances, Adama Coulibaly


La Côte d’Ivoire qui ambitionne de figurer dans le Top 50 des meilleures économies dans le classement Doing Business de la Banque mondiale en 2020 et 2021, envisage de lancer en septembre des réformes visant la dématérialisation des services à travers un portail unique dédié aux investisseurs.

« Les platesformes de services dématérialisés du Programme Doing Business seront officiellement mises en service en septembre 2018 à travers l’institution et le fonctionnement du portail unique des services à l’investisseur », a dit jeudi le directeur de Cabinet du ministre de l’Économie et des finances, Adama Coulibaly.

M. Coulibaly qui représentait le ministre ivoirien de l’Économie et des finances, a procédé à l’ouverture du 6ème Atelier national d’identification des réformes et revue à mi-parcours de l’agenda des réformes 2017-2019, dans un hôtel à Grand-Bassam, à 40 Km au Sud-Est d’Abidjan.

Ce Portail unique des services à l’investisseur (PUSI, www.225invest.ci), vise à offrir des services dématérialisés concernant les formalités d’entreprises, la mutation en matière immobilière, le raccordement à l’électricité, l’enregistrement des actes et décisions de justice et les ventes aux enchères.

Cet atelier vise à adresser les questions relatives à l’amélioration de l’environnement des affaires en Côte d’Ivoire. Il a permis à l’Etat d’engager des réformes sectorielles qui ont réduit des délais et coûts liés aux processus administratifs, et de renforcer les actions des institutions juridiques.

La Côte d’Ivoire, à travers ces efforts, a été classée successivement en 2014 et 2015 au rang des 10 pays les plus réformateurs au monde, ce qui a fait passer son classement général de la 177ème place en 2013 à la 139ème en 2018, enregistrant un gain de 38 places en cinq ans.

Le pays, aujourd’hui, ambitionne de figurer à l’horizon 2020 et 2021 parmi les 50 meilleures performances du classement Doing Business de la Banque mondiale, à travers le Centre de promotion des investissements en Côte d’Ivoire (Cepici), le Guichet unique de l’investissement, initiateur de cet atelier.

AP/ls/APA
Commentaires


Comment