Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Secourisme : Des agents de la SIB formés sur les premiers gestes de secours des malades du cœur par la Fondation de l’institut de Cardiologie d’Abidjan

Publié le vendredi 27 juillet 2018  |  Abidjan.net
Formation
© Abidjan.net par PR
Formation des agents de la SIB sur les gestes de premier secours des malades cardiovasculaires
Le siège de la Société Ivoirienne de Banque (SIB) à abrité ce jeudi 26 juillet 2018 le démarrage d`une formation sur les premiers secours des malades du cœur, à l`initiative de la Fondation de l`Institut de Cardiologie (ICA).


Les travailleurs de la société Ivoirienne de Banque (SIB) sont à l’école du secourisme depuis ce jeudi 26 juillet 2018. Cette formation, qui va durer deux jours ( jeudi 26 et vendredi 27), est une initiative de la Fondation de l’institut de Cardiologie d’Abidjan (ICA).

Il s’agit de renforcer les capacités des agents de la SIB en enseignant les compétences nécessaires à la bonne exécution des gestes de secours destinés à préserver l’intégrité physique d’une victime en attendant l’arrivée des secours organisés.

La première journée de formation s’est tenue dans les locaux de ladite banque au plateau. Etienne Koffi, expert en secourisme a développé les modules portant sur : la généralité sur le secourisme, le rôle du premier témoin en cas d’accident, accident et prévention.

Tout d’abord, il faut savoir que le secourisme est l’ensemble des habitudes et des moyens d’urgence à mettre en œuvre sur une victime pour lui permettre de vivre. Tout acte de prévention est une action de secourisme. Le rôle du secouriste est de maintenir une victime en vie en attendant une prise en charge médicale.

Pour ce faire, il nécessite une formation. Cette formation peut être utile pour les agents de Banque dans la mesure où ceux-ci reçoivent au quotidien un grand public avec une susceptibilité de cas d’accident et aussi cela pourra leur servir en interne, a expliqué le formateur. Il a ajouté que les cas d’accidents qui sont plus fréquents en entreprise sont des malaises, l’hypoglycémie et la chute.

En cas d’hypoglycémie, le premier témoin doit faire le bilan pour évaluer les fonctions vitales de la victime telle que la respiration, vérifier s’il n’a pas perdu conscience. Quand elle ne réagit pas, il faut alors libérer les voies aériennes c’est-à-dire desserrer le col, la cravate, la ceinture de la victime, basculer sa tête délicatement vers l’arrière et vérifier si elle respire. Si oui la mettre dans une position latérale de sécurité et appeler les secours.

Cet ensemble d’actions fait partie de ce qu’il a appelé PAS (Protéger, Alerter, Secourir). Plusieurs autres techniques de gestes de premiers secours leur ont été apprises, appuyées d’une mise en situation.

P.R
Commentaires


Comment