Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Commentaire / Israël N’goran, un anti-dioula assoiffé de sang à vite guérir

Publié le mardi 31 juillet 2018  |  Pôle Afrique


Ce matin, très tôt connecté pour prendre le pouls des rumeurs et humeurs du pays, je tombe sur une vidéo sur ODCI. Juste trois commentaires dont un portant sur l’appropriation des villages, terres et forêts par des « maliens ». Mais, plus tard, en écoutant cet individu assis sous un appatam, je me suis rendu compte que le pays est en danger. Sur sa page Facebook, Israël N’goran se présente comme « apôtre de Jésus-Christ et Président du REVAS ». Il estime que les dioula constituent un cancer à extirper du corpus social ivoirien. C’est en avoir froid. On se croirait au Rwanda, les jours précédant le génocide de 800.000 personnes. Car, selon ce « apôtre » qui n’a rien appris des sermons de Jésus-Christ sur la paix et la fraternité des Peuples, « il n’est point question de parler d’être humain mais de la Côte d’Ivoire. »

Quelques sept ans après la grave crise postélectorale de 2010-2011 dont le pays ne finit pas de panser les plaies, pas trop cicatrisées, cette sortie publique, accessible à tous sur le net, de ce berger errant, pseudo-intellectuel semant la haine, invitant au meurtre, au racisme et à l’intolérance, ne devrait avoir droit de cité.
... suite de l'article sur Pôle Afrique

Commentaires


Comment