Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Les localités de Niakaramandougou et N’golodougou souhaitent la suppression de leur suffixe

Publié le jeudi 2 aout 2018  |  AIP


Niakara- Les autorités traditionnelles de la ville de Niakara (Centre-nord, région du Hambol) , dans un entretien avec l'AIP, mercredi, ont soutenu avoir interpellé des élus locaux à l'effet d'une ablation du suffixe "mandougou" de la dénomination administrative "Niakaramandougou", une situation qui intéresse également la localité de N'golodougou.

Le secrétaire du chef de canton de Niakara, Alli Koné, a soutenu avoir informé Simon Lamine Ouattara, anciennement député de la circonscription Niakara, Tortiya et Arikokaha (2012-2016), aujourd'hui sénateur, du souhait de la chefferie de l'ablation du suffixe "mandougou" , écrit parfois "madougou".

"Le suffixe "Dougou" qui signifie en Malinké " village" est une transformation linguistique qui ne colle pas du tout à la réalité géographique, traditionnelle et surtout ethnique du groupe Sénoufo et surtout du peuple Tagbana", a-t-il soutenu.

Un souhait également partagé par les habitants de N'golodougou, 7 Km au Nord de Tafiré. Ceux-ci jugent l'appellation "N'golokaha" plus authentique, " Kaha" signifiant "village" en chez les Sénoufo en général et particulièrement chez les Tagbana.

Il a précisé que la question devrait être réglée par les législateurs ivoiriens à l'hémicycle.

La dénomination "Niakara", a-t-il conclu, est celle utilisée aujourd'hui mais les courriers émanant des hautes hiérarchies ministérielles mentionnent encore "Niakaramandougou".

jbm/fmo
Commentaires


Comment