Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

International

RDC : Jean-Pierre Bemba empêché de se rendre dans sa résidence

Publié le jeudi 2 aout 2018  |  AIP


Abidjan- L'ancien vice-président congolais, Jean Pierre Bemba, rentré mercredi à Kinshasa après plus de onze ans d'absence du pays, a été accueilli par ses partisans fortement mobilisés, mais dispersés à coup des gaz lacrymogènes par la police, un peu débordée.

D'après le bilan officiel des incidents qui ont émaillé le retour de Jean Pierre Bemba, une personne a trouvé la mort, écrasée par un véhicule et une autre a été blessée par balle. Aussi, son convoi, en partance pour sa résidence familiale, a été bloqué par un barrage de police.

Expliquant les raisons pour lesquels Jean Pierre Bemba a été empêché de se rendre à sa résidence située près de celle du président Kabila, le général Sylvano Kasongo, chef de la police de Kinshasa précise que « le sénateur Bemba avait une milice qui avait créé des problèmes dans cette ville".

"Il y a eu de nombreux affrontement avec l’armée et beaucoup de personnes ont perdu la vie. En plus, il est revenu habiter dans sa résidence qui est à quelques mètres celle du président Kabila. Ce qui n’est pas bien pour sa propre sécurité. Il y a des gens qui voudront se venger. Aussi, en vivant là, il va subir une multitude de contrôles et de fouilles… ça va vraiment gêner. Vaut mieux qu’il aille habiter ailleurs où il sera plus à l’aise, comme on le lui avait suggéré par courrier officiel », a-t-il dit.

Jean-Pierre Bemba, le chef du Mouvement de Libération du Congo (MLC) a déclaré son intention de se présenter aux élections présidentielles en décembre. En 2016, Jean Pierre Bemba avait été condamné en première instance à 18 ans de prison pour crimes de guerre et crimes contre l'humanité pour les atrocités commises par ses troupes en République centrafricaine entre 2002 et 2003, par la Cour pénale internationale(CPI). Mais en juin dernier, contre toutes attentes, il a été relaxé.

tls/tm
Commentaires


Comment