Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

La Haute Autorité pour la Bonne Gouvernance renforce sa collaboration avec la représentation en Côte D’ivoire de l’Union Africaine

Publié le jeudi 2 aout 2018  |  HABG
La
© Autre presse par DR
La haute autorité pour la bonne gouvernance renforce sa collaboration avec la représentation en Côte D’ivoire de l’Union Africaine
La Haute Autorité pour la Bonne Gouvernance (HABG) poursuit ses rencontres de haut niveau avec les Institutions Internationales présentes en Côte d’Ivoire. Le mercredi 1er août 2018, sur invitation de la Représentante Spéciale du Président de la Commission de l’Union Africaine (UA) en Côte d’Ivoire, Mme MAYOUMA Kala Joséphine Charlotte, une délégation des autorités de la HABG conduite par le Dr TRAORE Bakari, Directeur de Cabinet, représentant le Président de cette Institution, Monsieur N’Golo COULIBALY, a été reçue au siège de l’Union Africaine aux Deux Plateaux.


La Haute Autorité pour la Bonne Gouvernance (HABG) poursuit ses rencontres de haut niveau avec les Institutions Internationales présentes en Côte d’Ivoire.
Le mercredi 1er août 2018, sur invitation de la Représentante Spéciale du Président de la Commission de l’Union Africaine (UA) en Côte d’Ivoire, Mme MAYOUMA Kala Joséphine Charlotte, une délégation des autorités de la HABG conduite par le Dr TRAORE Bakari, Directeur de Cabinet, représentant le Président de cette Institution, Monsieur N’Golo COULIBALY, a été reçue au siège de l’Union Africaine aux Deux Plateaux.
L’objet de cette rencontre selon le Secrétaire Général de la HABG, Monsieur KOFFI Kablan Marc Antoine était d’échanger sur les opportunités de collaboration avec la Représentante spéciale de l’UA, en cette année spéciale dédiée à la lutte contre la corruption, dont le thème est : « Gagner la lutte contre la corruption, un chemin durable pour la transformation de l’Afrique ».

Cette réunion fait partie d’une série de rencontres avec les Partenaires au développement dans le cadre de la recherche de financement auprès des Partenaires Techniques Financiers, pour l’accompagnement de la mission de la Haute Autorité pour la Bonne Gouvernance, à savoir, la prévention et la lutte contre la corruption et les infractions assimilées.
Le Secrétaire Général de la HABG, Monsieur KOFFI Kablan Marc Antoine, a indiqué que la présente rencontre s’inscrivait dans la politique de plaidoyers menée auprès des partenaires au développement à l’effet, non seulement de leur présenter la feuille de route de la HABG, mais aussi et surtout, d’obtenir d’eux, une adhésion aux différentes activités menées dans le cadre du Plan de Travail Annuel (PTA) 2018.
Il a souhaité, par ailleurs, que les deux structures mutualisent leurs forces et renforcent leur collaboration pour aboutir à des actions communes pour la prévention et la lutte contre la corruption, car, aucune initiative tendant à freiner la corruption n’est de trop. Monsieur KOFFI Kablan Marc Antoine a insisté encore, sur le plaidoyer institutionnel de la Représentante Spéciale auprès de ses pairs, afin que cette année soit mise à profit pour des résultats probants.

Madame la Représentante Spéciale s’est à son tour réjouie de la visite assez fructueuse des Autorités de la HABG. Elle a réitéré l’engagement des Chefs d’Etats africains à intensifier et à renforcer la lutte contre la corruption sur tout le continent, au cours de cette année consacrée à la lutte contre la corruption. Pour elle, le renforcement de cette collaboration devra, à terme, déboucher sur une évaluation des actions menées en Côte d’Ivoire. Elle est, pour ce faire, heureuse de s’associer aux activités de la HABG. Mais encore, son plaidoyer s’étendra auprès des Autorités nationales qui ont mis en place d’autres Institutions et réalisé de nombreuses réformes, signe d’un engagement plus accru, afin de renforcer cette lutte car a t’elle conclu, « l’union fait la force ».
Commentaires


Comment