Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Gestion des déchets : Anne Ouloto affirme que les choses avancent bien

Publié le jeudi 2 aout 2018  |  AIP
Transport
© Autre presse par Atapointe
Transport et traitement des déchets: Anne Ouloto en visite de terrain sur les sites d`Anguededou et de Kossihouen
Abidjan 2 août 2018. La Ministre de l’Assainissement et de la Salubrité, Anne Désirée OULOTO a effectué une visite du centre de regroupage d`Anguedédou et du centre d’enfouissement technique de Kossihouen.


Abidjan - La ministre de l’Assainissement et de la Salubrité, Anne Désirée Ouloto, a affirmé jeudi que les choses avancent bien dans le sens de la nouvelle politique de gestion des déchets solides ménagers et assimilés, notamment la construction des centres de transfert (CT) d’Andéguédou et d’enfouissement technique (CET) de Kossihouen.

« Comme vous le constatez vous-mêmes, les choses évoluent bien et il faut dire aux populations que les choses avancent bien », a déclaré Anne Ouloto à l’issue d’une visite de terrain des sites de construction de ces infrastructures.

Elle a expliqué que la première alvéole du CET de Kossihouen étant prête, elle peut accueillir les premières ordures. Toutefois, le système étant global, il faut maintenant la cohérence avec les autres infrastructures, notamment le CT d’Anguédédou.

« Dans le casier il y a trois alvéoles, dès lors qu’il y a une alvéole qui est disponible, on peut l’exploiter en quatre ou cinq mois. On a deux alvéoles qui sont prêtes et cela veut dire qu’on peut aller à huit mois, la troisième alvéole est presque prêtes et ici on peut donc accueillir les déchets et les traiter », a renchéri la ministre.

« Nous sommes dans les délais et c’est ce qui est important. On voulait aller vite mais on ne peut pas aller plus vite que les techniciens. Dans tous les cas de figures les choses avancent et ce qui est certain c’est que cette année est l’année de libération des populations d’Abidjan », a assuré Anne Ouloto qui a annoncé dans la foulée, le démarrage dans quelques jours, d’une phase transitoire quant au ramassage des ordures à Abidjan.

Dans le cadre de l’amélioration du système de gestion des déchets, dans le district autonome d’Abidjan, l’Etat a entrepris la construction de six centres de groupage et d’un centre de transfert ainsi qu’un centre d’enfouissement technique, rappelle-t-on.

gak/kam
Commentaires


Comment