Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Justice: Le pasteur N’goran Koffi Israël encourt 10 ans d’emprisonnement pour incitation à la haine

Publié le samedi 4 aout 2018  |  Abidjan.net
Mise
© APA par Amah SALIOU
Mise en liberté de 2 Journalistes proches de l’opposition ivoirienne
Mardi 1er août 2017. Abidjan. Deux journalistes proches de l’opposition ivoirienne ont été mis en liberté, après 48h de garde à vue. Photo: Adou Richard Christophe, procureur de la République.


Le procureur de la République, Adou Richard a tenu, ce vendredi 03 août, une conférence de presse à son bureau à propos de l’interpellation par les autorités de N’goran Koffi Israël.

L’homme est accusé d’avoir tenu des propos à caractère tribaliste incitant à la haine, à la violence et à la xénophobie. N’goran Koffi Israël saisi dans une plantation à Agboville est depuis ce matin déféré au parquet où il subit une audition par le juge d’instruction, a affirmé le Procureur de la République.
Rappelant ce que dit la loi pénale au travers de l’article 200, Adou Richard a souligné: " toute personne qui par ses propos incite à la haine et/ou à la violence, encourt 10 ans d’emprisonnement suivis de 5 millions de francs d’amende. Ces peines doublent lorsque de tels agissements se font via les réseaux sociaux et toute presse confondue."

Toutefois, le Procureur de la République prévient: ’’nous nous donnons les moyens de rechercher et retrouver tous ceux qui vont s’adonner à de tels actes’’.
Adou Richard, pour finir, a lancé un appel à la population ivoirienne à faire preuve de plus de sagesse, de modération et de responsabilité. Car ajoutera-t-il: ’’ il n y’a pas de cachette derrière un téléphone ni un ordinateur’’.


DA et DK
Commentaires


Comment