Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

L’abattoir de Lakota dans des conditions d’hygiène déplorables

Publié le samedi 4 aout 2018  |  AIP


Lakota- L’abattoir municipal de Lakota se trouve dans des conditions d’hygiène déplorables, a constaté l’AIP sur place.

Entouré de broussailles sur un terrain vague, l’abattoir municipal est un simple hangar. Le plancher est recouvert d’une épaisse couche de crasse noirâtre. le caniveau aménagé pour évacuer les eaux de ruissellement est bouché. Une forte odeur nauséabonde accueille le visiteur.

Le secrétaire général de la mairie, Diarra Brahima pointe du doigt les bouchers. Pour lui, la faute incombe aux exploitants de ces lieux à savoir les bouchers qui ne l’entretiennent pas. Parlant des actions menées par la mairie pour assainir ce lieu très sensible et pouvant mettre en danger la santé de la population, M. Diarra affirme que l’abattoir a été réhabilité en 2016 à hauteur de 15 millions de francs CFA.

Lors de la dernière réunion du conseil municipal tenue le 30 juillet, un bilan des activités de l’abattoir a montré que sur une recette prévisionnelle de deux millions de francs CFA attendue, l’abattoir n’a rapporté que 75.500 francs en six mois, soit un taux de bénéfice de 03,77%.

Un conseiller municipal, Koukougnon Gustave, a exprimé des doutes sur une la gestion de l’abattoir par les bouchers, et a conclu qu’il n’est pas rentable. ‘’La facture d’eau s’élève à plus d’un million de francs pour une recette de 75.500 F CFA’’, a-t-il souligné.

Approchés pour donner leur part de vérité, des bouchers n’ont pas voulu se prononcer sur le sujet.


gy/tad/fmo
Commentaires


Comment