Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Région du Bounkani / Elections régionales 2018 : les populations réclament Noufé Michel

Publié le jeudi 9 aout 2018  |  Partis Politiques
Bouna/Elections
© Partis Politiques par DR
Bouna/Elections régionales: les populations réclament Noufé Michel comme candidat
Bouna le 08 Août 2018. La Jeunesse Communale de Bouna, conduite par son Président Cissé Ibrahim, a présenté ce jour au Préfet de la Région du Bounkani, Tuo Fosié, une motion de protestation contre la candidature du Président du conseil régional sortant au détriment de Noufé Michel, cadre du Trésor Public.


La jeunesse communale de Bouna, une foule immense, s’est retrouvée, ce Mercredi 08 Aout, à la Préfecture de Région du Bounkani, afin de remettre au gouverneur TUO Fosié, une motion de protestation contre la candidature de HIEN Philippe, Président du conseil régional sortant.

C’est à CISSE Ibrahim, président de la jeunesse communale de Bouna, qu’il est revenu de livrer le contenu de la motion au représentant de l’administration territoriale. Il ressort de la lecture du document que les jeunes du département du Bouna récusent ce fils de la région qui souhaite rempiler et donc conduire pour les cinq années à venir les destinées du Bounkani. Selon les manifestants du jour-là il est plus qu’opportun pour le Ministère de l’Intérieur et les groupements politiques exerçant sur le territoire de récuser tous les acteurs politiques présents, directement ou indirectement impliqués dans le grave conflit inter-ethnique survenu en 2016, dont notamment HIEN Philipe. Cela pourrait permettre aux populations de réapprendre à vivre ensemble et participer de façon active et participative au développement de cette vaste région qui peine à décoller du fait des intrigues des politiciens.

Ils souhaitent donc avoir désormais affaire à des hommes politiques neutres pour conduire les destinées de la région du Bounkani. Leur choix s’est donc porté sur la personne de NOUFE Lekiepté Michel, qu’ils jugent modéré et qui fait le consensus au niveau de toutes les communautés.

Réagissant à leur requête le Gouverneur TUO Fosié s’est dit satisfait de la démarche et de la discipline qui a prévalu lors de la procession qui est partie du foyer des jeunes jusqu’à la préfecture de région. Présent à Bouna lors de la grave crise de 2016, il a déploré les tueries et actes de vandalisme qui ont été perpétrés. Pour lui, afin d’aboutir à un développement harmonieux, il est impératif que les cadres et les populations parlent le même langage. C’est pourquoi il a recommandé aux jeunes d’avoir un esprit républicain et adopter le bon ton. Après avoir dénoncé la non saisine de ses services pour l’organisation de cette marche, il promit transmettre à sa hiérarchie les préoccupations des manifestants à travers l’acheminement de la motion de protestation. Pour terminer il prodigué aux responsables des partis politiques et des présidents d’association présents de sages conseils et souhaité pour le Bounkani des élections régionales et municipales apaisées.

Après la préfecture de région la foule s’est dirigée au siège du RDR, ou la même motion a été remise au départemental adjoint de Bouna, HIEN Binsaré, encadré de quelques commissaires politiques et secrétaires de sections. C’est donc rassurés mais gonflés à bloc que les uns et les autres se sont séparés avec l’espoir que leurs doléances seront prises en compte par les décideurs.

On notait outre la présence du Président de la jeunesse communale, celle de divers responsables d’associations de jeunes et de femmes, des coordonnateurs des partis politiques membres du RHDP et de la société civile.
Commentaires


Comment