Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Séguéla : Le capitaine Koné Arthur, l’expert du reboisement récompensé (Portrait)

Publié le jeudi 9 aout 2018  |  AIP


Séguéla– Meilleur agent du ministère des Eaux et Forêts (MINEF) récompensé, lundi, lors de la journée nationale de l’excellence, au palais de la présidence de la République, à Abidjan, le capitaine Koné Kouhounatchoho Arthur, chef du cantonnement des Eaux et Forêts à Séguéla, est un expert en la matière qui mène des actions sans relâche sur le terrain pour une régénérescence de la végétation dans les différentes localités où il a servi.

Depuis le 8 février 2009, date de sa prise de fonction dans l’Administration, son parcours professionnel est intimement lié au reboisement.

Ainsi, de 2009 à 2012, il a occupé le poste d’adjoint au Chef du cantonnement (CC) de Tiébissou, chargé de la reforestation. De 2012 à 2017, muté à Kounahiri, dans la région du Béré, en tant que chef du cantonnement, il a également pour tâche le reboisement, avant de rejoindre le poste de Séguéla où, toujours en tant que CC, il ne renonce pas pour autant à l’action de reboiser.

Au cours des cinq dernières années, il a à son actif 85,7 hectares de reboisement et près de 500 hectares de pépinières, a-t-il confié à l’AIP.

Pour cette année 2018, ce sont 205 hectares de pépinières qui sont mis en place dans le département de Séguéla et auxquels différentes localités dont les sous-préfectures de Bobi, Kamalo et Séguéla ont souscrit pour des opérations de planting.

Outre les collectivités, le capitaine Koné Arthur s’attelle à l’encadrement de personnes physiques, de structures ou d’établissements scolaires ayant recours à son expertise.

« C’est un collaborateur très poli, intelligent, un professionnel qui est bien formé et qui aime son travail, qui prend toujours de bonnes initiatives. Tous les directeurs rêveraient d’avoir un tel agent qui est également bien instruit en matière militaire. (…) Sur tous les plans, il était au-dessus du lot », a affirmé, avec un brin de fierté, le directeur régional des Eaux et Forêts de Séguéla, le colonel Katchia Hubert, celui-là même qui a présenté le dossier du capitaine pour le prix d’excellence.

Hormis le reboisement, le meilleur agent du MINEF est fortement impliqué dans la lutte contre les feux de brousse, pour préserver les espaces remis en valeur ou ceux existants.

D’où son action à Kounahiri pour la création de 11 comités villageois de lutte contre les feux de brousse et la proposition aux autorités préfectorales de Séguéla pour une initiative similaire.

« Je voudrais dire sincèrement merci au ministre des Eaux et forêts que je souhaite croiser pour lui soumettre ce qui a milité en ma faveur, c’est-à-dire l’éducation environnementale. Je pense qu’avec sa caution, on pourra l'élargir sur le plan national au lieu que ce soit seulement dans mes services. Il faut qu’on puisse, à l’instar du projet ‘’une école, un hectare de forêt’’, mettre cela en place par les clubs environnementaux dans les écoles pour donner les rudiments de la protection de la forêt depuis le bas-âge », a-t-il déclaré, joint au téléphone, ajoutant que cette distinction est la preuve que les actions posées par les agents ne sont nullement ignorées par la hiérarchie et peuvent être sources de récompense.

Déjà dans cette optique, l’officier des Eaux et Forêts est, cette année, l’initiateur d’un jeu de ‘’génies en herbe’’ entre différents établissements scolaires sur ‘’La protection de l’environnement’’ remporté par le lycée des jeunes filles de Séguéla.

Marié, le capitaine Koné Kouhounatchoho Arthur est le père de cinq enfants.

kkp/fmo
Commentaires


Comment