Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

La Chilienne Michelle Bachelet proposée à tête de la Commission des droits de l’Homme de l’ONU

Publié le jeudi 9 aout 2018  |  AIP


Abidjan- Le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, a officiellement soumis mercredi, le nom de Michelle Bachelet aux 193 Etats membres de l’organisation, qui doivent, lors de l’Assemblée générale prévue vendredi matin, confirmer sa nomination à la tête de la Commission des droits de l'Homme.

Ainsi, Michelle Bachelet pourrait remplacer, début septembre, le Jordanien Zeid Ra’ad Al-Hussein dont le mandat de quatre ans arrive à terme.

Après un premier mandat à la tête du Chili en 2006, l’ancienne présidente avait rejoint l’organisation ONU Femme en 2010, où elle avait passé plus de deux ans et demi à promouvoir l’égalité des genres et l’autonomisation des femmes, avant de revenir aux affaires à Santiago, en 2014, pour un deuxième mandat.

Elle s’était alors positionnée pour la dépénalisation de l’avortement et l’ouverture du mariage aux couples homosexuels, dans un pays très attaché à sa tradition catholique.

Originaire de l’hémisphère Sud, l’ancienne pédiatre a aussi vécu « les violations des droits de l’Homme dans sa chair ». En effet, son père, le général Alberto Bachelet, est mort à 51 ans dans une prison militaire pendant la dictature d’Augusto Pinochet.

Proche des dirigeants du monde entier, fine connaisseuse des rouages de la diplomatie mondiale, Michelle Bachelet devrait prendre les rênes d’une institution fragilisée par le vent populiste qui souffle sur le monde et le retrait des Etats-Unis du Conseil des droits de l’Homme, en juin.

Mme Bachelet sera jugée sur sa capacité à être une critique honnête, indépendante et responsable. A sa potentielle successeure, M. Zeid a d’ailleurs prévu de donner trois conseils, à savoir, être honnête, ne pas faire de discrimination envers un quelconque pays et être prête à « ferrailler ».

tls/cmas
Commentaires


Comment