Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Des jeunes de Moossou appellent au pardon après la libération de Simone Gbagbo

Publié le vendredi 10 aout 2018  |  AIP


Grand-Bassam- Les jeunes de Moossou, village natal de l'ex-Première dame, Simone Ehivet Gbagbo, par la voix de leur président, Aka Ehi Justin, ont appelé jeudi au pardon et à la réconciliation sincère après la libération de leur « maman ».

« Nous devons tout pardonner, taire nos rancœurs du passé et tourner une nouvelle page pour une réconciliation sincère avec sa libération. C'est un soulagement pour toute la jeunesse de Moossou », a-t-il confié à l’AIP.

« Les jeunes sont prêts à lui réserver un accueil chaleureux, fraternel et filial sans précédent après sept ans d'absence car sa libération va apporter un plus à notre village », a-t-il ajouté.

Au nombre des 800 personnes concernées par l'amnistie signée le 6 août par le Président de la République Alassane Ouattara, l'ex-première dame a recouvré la liberté deux jours après.

ko/aaa/cmas
Commentaires


Comment