Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Bouaflé : La fondation Lady Jeanne équipe le District sanitaire

Publié le lundi 13 aout 2018  |  L'Héritage


La Fondation Lady Jeanne présidée par Mme Diby Béatrice, l’épouse de son Excellence Charles Diby Koffi, président du Conseil Économique, Social, Environnemental et Culturel a offert, le 09 Août 2018, du matériel biomédical, du mobilier et consommable au district sanitaire de Bouaflé. Ce matériel est composé de 15 tables d’examen général, de deux tables d’accouchement et d’examen gynécologique, d’une table opératoire et de soins pédiatriques, de deux déambulateurs, d’une potence, de 11 fauteuils et de 32 cartons de masques de protection. “La Fondation travaille beaucoup dans la Marahoué. De nos visites, on a su que le district sanitaire de Bouaflé a un grand besoin en matériel médical”, a indiqué la coordinatrice de ladite fondation, Diégba Élisabeth, qui a ajouté que cette action vise à combler le déficit en matériel médical que connait le district sanitaire de Bouaflé. “Ce matériel sera reparti conformément aux besoins des structures sanitaires”, a rassuré le directeur départemental de la Santé et de l’Hygiène publique, Dr Djè Koffi Arsène, qui a réceptionné le don. Il a exprimé sa gratitude à la présidente de la Fondation Lady Jeanne et à tous les membres soulignant qu’il permettra d’améliorer le plateau technique des centres de santé de Bouaflé et d’assurer une bonne prise en charge des patients.
Créée en 2012, la Fondation Lady Jeanne a pour mission l’encadrement, l’assistance, la formation et l’insertion de la jeune fille. La Fondation a mené plusieurs actions dont la remise de matériel médical aux districts sanitaires de Bouaflé, Sinfra et Tiébissou, la remise d’un véhicule au centre de santé de Bonon, la création d’une bibliothèque au collège moderne Charles Koffi Diby de Bouaflé qui dispose de 300 livres, le renforcement des capacités des sapeurs-pompiers civils et la formation des jeunes de la Marahoué sur les premiers secours.
Y. K. Correspondant régional
Commentaires


Comment