Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Evacuation Humanitaire : 154 migrants en situation d’extrême détresse en Lybie retournent à Abidjan-une fillette de 6 ans est revenue sans sa mère

Publié le lundi 13 aout 2018  |  Abidjan.net
Evacuation
© Abidjan.net par Job
Evacuation Humanitaire : 154 migrants en situation d’extrême détresse en Lybie retournent à Abidjan-une fillette de 6 ans est revenue sans sa mère
Abidjan, le jeudi 09 août 2018. La synergie du Ministère de l’intégration africaine et des ivoiriens de l’extérieur (MIAIE) et de l’OIM (Organisation internationale pour les migrations) avec l’UE(Union européenne) comme partenaire financier, a permis d’organiser le rapatriement volontaire de 154 migrants en détresse de la Libye.


Le cas assez dramatique d’une fillette du nom de Fatim âgée de 6 ans qui s’est retrouvée en Libye avec sa mère, il y a de cela 9 mois et qui est revenue non accompagnée. Sa mère y a laissé sa vie, abandonnant sa fillette sur le chemin de la migration irrégulière. Grâce à l’OIM, le retracement familial et des procédures ont pus se faire pour remettre la fillette à ses parents.

Et, c’est pénible et douloureux de compter parmi des migrants clandestins qui reviennent de leur situation de détresse, des nouveaux nés, des femmes enceintes, des mineurs accompagnés ou non. Pour la sixième fois en un an, la synergie du Ministère de l’intégration africaine et des ivoiriens de l’extérieur (MIAIE) et de l’OIM (Organisation internationale pour les migrations) avec l’UE(Union européenne) comme partenaire financier, a permis d’organiser ce jeudi 09 août 2018, à l’aéroport Félix Houphouët-Boigny (côté Djeda), le rapatriement volontaire de 154 migrants en détresse de la Libye.

Ce sont exactement 119 hommes, 30 femmes, 3 mineurs accompagnés, 01 mineur non accompagné et 02 bébés. Selon le Directeur Général des ivoiriens de l’extérieur (DGIE), M. Issiaka Konaté, c’est une opération qui se poursuit avec ce treizième vol, nous sommes aujourd’hui à 3749 personnes qui ont été ramenées volontairement sur treize vol charter, le sixième de l’année 2018.
« C’est autant d’efforts qui sont faits par les partenaires internationaux et le Gouvernement de Côte d’Ivoire, ainsi que l’Ambassadeur de la Côte d’Ivoire en Libye pour le retour volontaire d’ivoiriens en situation d’extrême détresse en Libye. Ce sont des efforts qui doivent se poursuivre. Il ne faut pas dormir sur nos lauriers», a-t-il indiqué.

Notons qu’en termes d’estimation, il reste encore un minimum de 5000 personnes à rapatrier de la Libye aux dires du DGIE. Cependant, la situation sécuritaire qui prévaut en Libye n’est pas faite pour facilité le retour volontaire de ces milliers de migrants qui se retrouvent incarcérer dans diverses prisons libyennes.

JOB
Commentaires


Comment