Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Santé
Article
Santé

Lutte contre le cancer du sein : Le CHU de Treichville doté d’un appareil d’immuno histochimie

Publié le lundi 20 aout 2018  |  L'Héritage
Santé
© Abidjan.net par DR
Santé : Le Chu de Treichville


Le Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Treichville a été doté jeudi 16 août dernier d’un appareil d’immuno histochimie pour diagnostiquer les patients du cancer du sein. C’est un don du laboratoire Suisse, « La Roche » dans le cadre du partenariat public-privé entre le ministère de la santé et de l’hygiène publique et cette structure.

Le directeur du CHU de Treichville, M. Yao Etienne qui a décidé à sa prise de fonction en août 2015 en commun accord avec son personnel, de faire de cet hôpital une référence en Côte d’Ivoire , dans la sous-région et même en Afrique, pour permettre aux populations de se soigner efficacement sur place et à moindre coût, n’a pas manqué de souligner dans son allocution que la réalisation d’une telle vision passe nécessairement par un équipement de pointe de l’établissement. C’est pourquoi, celui qui a raflé le Prix d’excellence 2018 des meilleurs gestionnaires des hôpitaux publics s’est dit heureux de recevoir cette unité qui est capable de typer avec précision les cancers en vue d’adapter le traitement.

Il a pris l’engagement formel de veiller personnellement et strictement à la bonne utilisation de cet appareil. « Je prends un engagement formel devant vous (Ndlr ministre) et devant notre donateur, de veiller personnellement et strictement à la bonne utilisation de l’appareil qui vient d’être mis à notre disposition pour le bonheur des populations vivant en Côte d’Ivoire », a promis Yao Etienne. Quant au donateur, par la voix de son directeur Roche monde, Dr Sévérin Schwan, s’est dit heureux de se retrouver en Côte d’Ivoire, avant de préciser qu’il ne s’agit pas de mettre seulement à disposition un appareil, mais sa structure a une compréhension du parcours du patient. « Cela doit contribuer à améliorer la santé du patient», a-t-il précisé. Enfin, le ministre de la santé et de l’hygiène publique, Eugène Aka Aouélé s’est félicité du fait que la Côte d’Ivoire accueille sur son sol, une éminente personnalité du secteur pharmaceutique soucieuse des problèmes persistants de santé que vivent les communautés des pays en développement. Il a en outre fait observer que la remise d’appareil d’immuno histochimie pour le diagnostic du cancer est une excellente opportunité pour la Côte d’Ivoire de montrer sa volonté d’atteindre les objectifs qu’elle s’est fixée dans son plan de développement sanitaire 2016-2020.

« Cette ambition du gouvernement de positionner la Côte d’Ivoire comme hub sanitaire de la région Afrique n’est possible que si le secteur public et le secteur privé dont relève les industries pharmaceutiques se portent bien et sont suffisamment complémentaires », a-t-il ajouté. Il a révélé qu’une femme sur dix est touchée par le cancer du sein. C’est pourquoi, le gouvernement a inscrit cette pathologie comme une priorité de ses actions. Selon le ministre Aka Aouélé, l’acquisition de ce plateau technique vise à l’amélioration de la prise en charge des cancers, mais également prend en compte les différentes stratégies nécessaires que sont : La sensibilisation des populations, l’accès aux traitements innovants de qualité à moindre coût, le renforcement du plateau technique de dépistage et de diagnostic, le renforcement des capacités professionnelles de santé.

En outre et comme indiqué par le professeur D’Hor Pock Ahoua François en charge de la gestion de l’appareil, cette unité permettra de faire des diagnostics précis en pathologie et donnera plus de précisions sur les tumeurs qui sont variées.Il faut noter qu’une signature de convention a été signée entre le laboratoire Roche et le ministère de la santé et de l’hygiène publique.Après le Burkina Faso, le Congo et l’Afrique du Sud, la Côte d’Ivoire est le quatrième pays africain à se doter d’un appareil d’immuno histochimie pour diagnostiquer les patients du cancer de sein.

DYS
Commentaires


Comment