Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Côte d’Ivoire/ Les fonctionnaires souhaitent le relèvement de l’indice référentiel de base

Publié le mardi 21 aout 2018  |  AIP
Théodore
© APA par DR
Théodore Gnagna Zadi, porte-parole de la plate-forme nationale des organisations professionnelles du secteur public et l`intersyndicale des fonctionnaires de Côte d`Ivoire


Songon - La Plateforme nationale des organisations professionnelles du secteur public a souhaité, lundi, que le gouvernement relève l'indice référentiel de base qui est resté fixé à 233 francs CFA depuis 1962, pour améliorer les salaires des fonctionnaires.

Ce vœu a été émis par son président Théodore Gnagna Zadi, lors d'une conférence de presse animée, à Abidjan.

"Les fonctionnaires ivoiriens vivent encore dans la précarité car l'indice référentiel de base qui devait améliorer les salaires de façon périodique, reste désespérément fixé à 233 francs CFA depuis 1962", a déploré le président de la Plateforme nationale des organisations professionnelles du secteur public.

"Par conséquent le prochain combat de la Plateforme nationale sera de lutter pour son relèvement parce qu'être fonctionnaire ivoirien ne doit pas être signe de pauvreté", a annoncé M. Zadi.

"Toutefois, la Plateforme nationale reste convaincue que l'embellie annoncée pour le mois de septembre par le président de la République, Alassane Ouattara, dans son discours du 6 août 2018 sera le relèvement de cet indice, en même temps, que celui des accessoires de salaires, notamment l'indemnité de logements, les allocations familiales et de transport devenues tout aussi désuètes, au niveau de la vie actuelle", a-t-il souligné.

Après cette déclaration d'espoir, au nom du présidium de la Plateforme nationale des organisations professionnelles du secteur public, Théodore Gnagna Zadi a salué les fonctionnaires et agents de l'État pour leur patiente, leur esprit de discipline et la confiance sans cesse renouvelée à la Plateforme nationale.

tg/fmo
Commentaires


Comment