Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Vingt mille tonnes de caoutchouc bloquées dans les ports ivoiriens

Publié le vendredi 24 aout 2018  |  RFI
Célébration
© Ministères par DR
Célébration de la 37ème journée Mondiale de la Mer
Jeudi 06 novembre 2014. Abidjan. Le Ministre des transports Gaoussou Touré a présidé la Célébration de la 37ème journée Mondiale de la Mer à la salle de conférence du Port autonome d’Abidjan.


Environ 20 000 tonnes de caoutchouc naturel brut issu d'hévéas sont bloquées dans les ports ivoiriens depuis plusieurs mois. Les armateurs qui refusent d'embarquer cette cargaison, se plaignent de la qualité de la marchandise. La Côte d'Ivoire est le premier producteur africain de caoutchouc et selon les estimations, le secteur fait vivre plus de 160 000 planteurs.

Près de 20 000 tonnes de caoutchouc sont bloquées dans les ports d'Abidjan et de San Pedro. Depuis plus de trois mois, les armateurs rechignent à embarquer sur leur navire le latex d'hévéa ivoirien sous sa forme brut, et depuis plus récemment, le blocage est total.

En cause, selon Samuel Mobio le président de l'Association des exportateurs de caoutchouc naturel de Côte d'Ivoire (AEXCI), son humidité : « Ils disent que les produits coulent trop donc ça salit les bateaux, de plus en plus ils constatent qu'il y a des bestioles qui naissent dans les conteneurs donc ils estiment que ça peut certainement poser un problème de santé. Ils ont arrêté d'ouvrir les lignes qui leur permettent de prendre les produit de caoutchouc brut. A partir de cet instant, on ne peut plus acheter de caoutchouc aux planteurs. »
... suite de l'article sur RFI

Commentaires


Comment