Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Drogues : arrestation à San Pedro d’un présumé chef dealer

Publié le samedi 25 aout 2018  |  AIP
Trafic
© Ministères par Gendarmerie nationale
Trafic de drogue: la gendarmerie met fin aux activités du dealer Bandaogo Ahmed
Le 3 novembre 2013, la section anti-drogue de la gendarmerie nationale a procédé à la saisie d’une importante quantité de cannabis dissimulé dans un corbillard au corridor d’Azaguié


San Pedro – En cavale depuis le mois de mai, le présumé chef d’un réseau de trafiquants de drogues sévissant dans des régions du Sud-ouest, Kéita Ibrahim, surnommé El Capo, a été arrêté par la Cellule anti-drogue de la 5ème légion de gendarmerie de San Pedro, a appris l'AIP vendredi.

Activement recherché depuis trois mois, El Capo a été arrêté par la Cellule anti-drogue mercredi à 5h00 du matin à son domicile, dans le village de Balayo, dans la sous-préfecture d’Issia, grâce à des informations de géolocalisation.

Né le 1er février 1987 à Daloa, Kéita Ibrahim déclare être chauffeur de taxi et réfute être un ex-combattant de la crise ivoirienne, comme on l’avait présenté au moment de sa cavale.

Du 1er au 06 mai, des opérations du capitaine Djessan Bi et ses hommes de la cellule anti-drogue de la gendarmerie de San Pedro et ceux de l’escadron de Soubré, avaient permis l’arrestation à Yabayo de huit individus dans des fumoirs de drogue, dont deux dealers, ayant présenté El Capo comme leur chef.



Ces opérations de mai avaient également permis la saisie d’un total de 30 kg de cannabis, qualité ‘’Skunk’’, contenus dans 35 blocks, 51 boulettes de skunt, d’une valeur total de 3 millions FCFA. Un véhicule de liaison 4X4 de marque Hyundai Tuckson, appartenant au cerveau présumé, ainsi qu’une mobylette de marque KTM ont été également saisis.

El Capo était parvenu de justesse, le 5 mai, à prendre la fuite au cours de l’opération menée à Yabayo. Il aurait reconnu être fournisseur de drogue à Soubré, Yabayo, Issia, Daloa et Duékoué, lui-même se faisant livrer sa ‘’marchandise’’ à Abidjan, selon une source sécuritaire.

jmk/tm
Commentaires


Comment