Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Soixante millions de FCFA du PASRES à 12 jeunes ivoiriens pour divers projets doctorants

Publié le mercredi 29 aout 2018  |  AIP
Cérémonie
© Abidjan.net par JOB
Cérémonie de proclamation des résultats de la 1ère session 2018 du PASRES
La cérémonie de proclamation des résultats de la 1ère session 2018 du PASRES s’est déroulée dans la matinée du mardi 28 août 2018, au Novotel Plateau d’Abidjan, sous la présidence de Prof Dion Simplice, Directeur de Cabinet adjoint représentant le ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, en présence du Conseil scientifique du PASRES, de Directeurs Généraux, de Centres et Instituts de recherche, de Doyens et Vice-doyens d’UFR, de représentants des institutions du secteur privé et public.


Abidjan – Le Programme d’appui stratégique à la recherche scientifique (PASRES) a remis, mardi, 12 bourses d’études d'une valeur totale de 60 millions de francs CFA à des doctorants pour achever leurs études et recherches portant sur divers sujets ayant un impact socio-économique avéré et porteur.

Kamaté Amara bénéficie de quatre millions pour travailler sur « la contribution à la sélection variétale de plantes tropicales par la technique de fluorescence chlorophyllienne et de réflectance du couvert végétal ».

Le projet d’Adjoumane Manzan André Marcellin porte sur « l’élaboration de bio-plastiques à base d’amidon de manioc et CNSL (Cashew Nut Shell Liquid) » pour cinq millions.

N’Da Koffi Serge aura trois millions pour rendre compte de « la communauté internationale et le règlement des crises dans les Etats d’Afrique subsaharienne d’expression française : cas de la Côte d’Ivoire, de la République Démocratique du Congo, de la République centrafricaine et du Togo ».

Pour quatre millions, Apata Assamoi Fabrice travaillera sur « le juge international et l’équité » et Dr Zahouli Bi Zahouli Julien sur « l’évaluation du risque d’épidémie et du virus de dengue, et de la susceptibilité d’Aedes aegypti aux insecticides après riposte antivectorielle d’avril-juillet 2017 à Abidjan, en Côte d‘Ivoire » pour quatre millions.

Miss Coulibaly Fatoumata travaillera avec quatre millions sur « l’évaluation du niveau de transmission de l’onchocercose et de la performance du système de distribution de l’ivermectine à la frontière ivoiro-burkinabé ».

Kamagaté Anzoumana bénéficie de huit millions pour une « étude prospective de l’eutrophisation et du comblement des lacs agropastoraux dans le Nord de la Côte d’Ivoire : cas de la région du Pôro ».

Silué Hetemin Cavalo a trois millions pour plancher sur « les systèmes pastoraux et conflits agriculteurs-éleveurs dans la sous-préfecture de Sirassou », tandis que Koné Touplé Sibiri, pour huit millions, lèvera un voile sur « l’état de conservation de la biodiversité aquatique du Parc national d’Agzagny ».

Mlle Assalé Adjo Annie Yvette aura une dotation de huit millions pour évaluer « les services écosystémiques rendus par une forêt domaniale anthropisée : cas de la forêt classée du Haut-Sassandra ».

Avec un million de FCFA, Kouakou Kouakou Phillipps fera une « géotraçabilité des produits agro-alimentaires à potentiel Indicateur géographique (IG) : cas de l’igname kponan de Bondoukou », cette matière étant une innovation dans la sphère scientifique ivoirienne.

Enfin, Yaya Ouattara étudiera « les défis et perspectives de développement de la finance islamique en Côte d’Ivoire appliquée à la ville de Daloa ».

Qualité scientifique, conformité à des critères administratifs, impact socio-économique des sujets ont prévalu à l’élection de ces lauréats dont le comité scientifique de sélection était présidé par Pr Biaka Zasseli Ignace, a indiqué le secrétaire exécutif du PASRES, Dr Sangaré Yaya, lors de la cérémonie de remise des chèques, mardi, à l’hôtel Novotel d’Abidjan-Plateau.


aaa/fmo
Commentaires


Comment