Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Filière mangue: la création de l’interprofession pour mi décembre 2018 a annoncé le comité ad hoc

Publié le vendredi 31 aout 2018  |  Abidjan.net
Korhogo
© Abidjan.net par Aly OUATTARA
Korhogo Filière mangue / Les acteurs en conclave pour la création de l’inter profession et relever les défis qui rongent le secteur
Le président du comité ad hoc Pascal Nembelessini-Silué explique la nécessité de la création de l`inter profession de la mangue de Côte d`Ivoire


Pascal Nembelessini -Silué président du comité ad hoc de mise en place de l’interprofession mangue en Côte D’Ivoire a annoncé le 28 août 2018 à korhogo, la création à la mi décembre 2018 de la structure devant regrouper les principaux acteurs de la filière mangue. Il s’agit notamment des producteurs, exportateurs, transformateurs, prestataires de conditionnement, techniciens de récolte et, organisations interprofessionnelles. M. Silué
a fait cette annonce au cours de la présentation du bilan des activités menées par ledit comité notamment le bilan des tournées de sensibilisation dans les zones productrices. C’était en présence du préfet de région du poro, préfet du département de Korhogo Daouda Ouattara, les directeurs régionaux de l’agriculture des régions du poro, Tchologo, l’ANADER, CNRA…

« La filière a fait apparaître la nécessité de constituer une organisation interprofessionnelle agricole (OIA). C’est à ce titre qu’un comité ad hoc composé de 11 membres a été mis en place le 26 septembre 2017 composé des principaux acteurs que sont les producteurs, exportateurs, transformateurs , prestataires de conditionnement, techniciens de récolte et, organisation interprofessionnels afin de répertorier les activités à mener en vue de la création de l’organisation interprofessionnelle agricole (OIA) » . L’interprofession de la mangue permettra de « relever les défis de la problématique relatif à l’inorganisation, les insectes, la mouche de fruit, la transformation, la commercialisation nationale et internationale le manque de financement… qui rongent la filière mangue en Côte d’Ivoire a précisé Pascal Nembelessini-Silué. La Côte d’Ivoire est 1er producteur et 1er exportateur de la mangue en Afrique de l’Ouest et 3e mondiale après le Pérou et le Brésil avec environ 32000 tonnes exportées pour la campagne 2017-2018 et plus de 07 milliards FCFA distribués aux producteurs et autres acteurs

Le préfet Daouda Ouattara a exhorté tous les acteurs à soutenir le comité ad hoc pour la création de l’interprofession de la mangue en Côte d’Ivoire pour l’amélioration des conditions de vies, et du bien être de ses membres « l’amélioration de la qualité de vie des acteurs de même que la survie de la filière mangue restent liés inéluctablement à la création de l’interprofession. Car Il est incompréhensible qu’un produit qui est le 3e fruit le plus exporté au plan national après l’ananas et la banane, qui est aussi la 3e culture de rente après le coton et l’anacarde dans notre région, la mangue de par son importance à l’économie nationale et régionale ne participe pas pleinement et activement au bien être de tous les acteurs ainsi qu ’au développement de notre pays ». L’importance de la création de l’interprofession ayant été largement expliquée par le comité ad hoc au cours des tournées de sensibilisations dans les zones productrices, j’en appelle à un éveil de conscience, au sursaut des producteurs, des exportateurs, des transformateurs, des prestataires de conditionnement, des techniciens de récolte et de toutes les organisations de la filière mangue pour un soutien sans faille au comité ad hoc… ».La 3e adjointe au maire Mme Cissé Fanta a souligné le soutien et la disponibilité du maire et du conseil municipal à accompagner les acteurs de la filière pour la création de l’interprofession mangue de Côte d’Ivoire. Des échanges entre acteurs de la mangue ont mis fin à cette rencontre.

Aly OUATTARA

(Correspondant régional)
Commentaires


Comment