Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Côte d’Ivoire: livraison de 7 projets communautaires à impact rapide

Publié le dimanche 2 septembre 2018  |  APA
Côte
© Autre presse par DR
Côte d’Ivoire: livraison de 7 projets communautaires à impact rapide
Sept projets communautaires à impact rapide financés par la Fonds national de la solidarité (FNS) pour apporter une réponse efficace aux difficultés des agglomérations dépourvues du minimum d’infrastructures de base ont été livrés, samedi, à Sakassou (Centre-Nord) par la ministre, Pr Mariatou Koné qui avait à ses côtés son collègue de l’hydraulique, Laurent Tchagba.


Sept projets communautaires à impact rapide financés par la Fonds national de la solidarité (FNS) pour apporter une réponse efficace aux difficultés des agglomérations dépourvues du minimum d’infrastructures de base ont été livrés, samedi, à Sakassou (Centre-Nord) par la ministre ivoirienne de la Solidarité, de la cohésion sociale et de la lutte contre la pauvreté, Pr Mariatou Koné qui avait à ses côtés son collègue de l’hydraulique, Laurent Tchagba.

Ces projets, d’un coût global de 200 millions de FCFA, réalisés dans les départements de Sakassou, Toumodi et Dabakala portent sur la construction et l’équipement d’un foyer polyvalent, la réhabilitation et l’équipement d’un centre santé, d’une maternité et l’installation d’une pompe villageoise à motricité solaire dans les villages d’Assounvouè-Konankro et d’Assandrè, villages situés à environ 8 km au Sud-Ouest de Sakassou.

Le village de Blé dans le département de Toumodi, a bénéficié pour sa part de la réhabilitation et de l’équipement de son foyer polyvalent et de trois blocs de latrines de deux cabines construites pour les écoliers et leurs enseignants.

Enfin, Kokolo, un village de la commune de Boniérédougou dans le département de Dabakala, a obtenu une pompe hydraulique villageoise à motricité solaire.


« Je voudrais traduire les sentiments de totale satisfaction des populations bénéficiaires des infrastructures construites et rénovées au Gouvernement et à madame la Ministre de la Solidarité » a déclaré le porte-parole des bénéficiaires, Eugène Kouamé Koffi.

« Au-delà de ces infrastructures, c’est toute votre action et votre engagement au service de la paix et de la cohésion sociale dans notre pays que je voudrais saluer » a poursuivi M. Koffi, par ailleurs président de la mutuelle de développement de Konankro, promettant de « prendre soins de ces infrastructures».


Dans le même élan, le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) s’est félicité de « l’appropriation réussie » des projets à impact rapide par le gouvernement ivoirien après le retrait de l’Opération des Nations unies en Côte d’Ivoire (ONUCI).

« Madame la Ministre, je voudrais au nom du PNUD, vous saluer et vous féliciter pour l’appropriation réussie des projets à impact rapide », a déclaré Peyogori Ouattara, Représentant le coordonnateur-résident du Système des Nations unies en Côte d’Ivoire, s’adressant à la ministre Mariatou Koné.

« Au regard des résultats que vous avez produits et qui ont un véritable impact sur la cohésion sociale et que nous constatons ce matin, le PNUD continuera d’accompagner votre ministère dans cette noble mission dans la limite de son mandat et de sa disponibilité financière», a promis le haut fonctionnaire onusien.


La ministre Mariatou Koné a saisi cette tribune pour rappeler les missions assignées au Fonds national de solidarité.

« Le Fonds a pour vocation d’apporter l’appui de l’Etat à des catégories sociales à faible revenu, des indigents, des sinistrés, des victimes de conflits et de catastrophes (…) Il sert aussi à apporter la gaieté comme le financement des projets communautaires, comme ceux de Konankro » a-t-elle expliqué.

Créé en 1999, le FNS a été réactivé et redynamisé par la ministre Mariatou Koné après son entrée au gouvernement en janvier 2016.

Après Sakassou, Toumodi et Dabakala, d’autres livraisons d’infrastructures sont prévues dans les prochaines semaines au nord et à l’ouest du pays.

LS/APA
Commentaires


Comment