Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Solidarité/Lutte contre la pauvreté : La Ministre Mariatou Koné inaugure des infrastructures communautaires à impact rapide financés par le fonds national de solidarité.

Publié le lundi 3 septembre 2018  |  Ministères
Solidarité/Lutte
© Ministères par DR
Solidarité/Lutte contre la pauvreté : La Ministre Mariatou Koné inaugure des infrastructures communautaires à impact rapide financés par le fonds national de solidarité.
Le Professeur Mariatou Koné, Ministre de la Solidarité, de la Cohésion Sociale et de la Lutte contre la Pauvreté a procédé le samedi 01 septembre 2018 à 7 kilomètres de Sakassaou, à l’inauguration de plusieurs infrastructures communautaires.


Le Professeur Mariatou Koné, Ministre de la Solidarité, de la Cohésion Sociale et de la Lutte contre la Pauvreté a procédé le samedi 01 septembre depuis Assounvouè- Konankro, village situé à 7 kilomètres de Sakassaou, à l’inauguration de plusieurs infrastructures communautaires à impact rapide au profit des communautés de certains villages identifiés dans les départements de Sakassou, Toumodi et Dabakala. Elle avait à ses cotés, son homologue Laurent Tchagba, en charge de l’hydraulique.

A Sakassou, ce sont les villages d’Assounvouè- Konankro et d’Assandrè qui ont bénéficié de ces projets communautaires. Ils portent respectivement sur la construction et l’équipement d’un foyer polyvalent, la réhabilitation et l’équipement du centre santé, de la maternité et l’installation d’une pompe villageoise à motricité solaire. Le village de Ble dans le département de Toumodi pour sa part, bénéficie de la réhabilitation et de l’équipement de son foyer polyvalent et de trois blocs de latrines de deux cabines construites pour les écoliers et leurs enseignants. Enfin, Kokolo, un village de la commune Boniérérédougou dans le département de Dabakala obtient une pompe hydraulique villageoise à motricité solaire.
D’un cout total de 200 millions, ces projets communautaires ont été entièrement financés par le fonds national de solidarité (FNS).
Commentaires


Comment